AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Magazine

SURMAZONE.bzh pour un Territoire en transition et résilient

SURMAZONE.bzh -AGENDAOU

SURMAZONE.bzh, futur site accolé à AGENDAOU.fr, est un projet structurant pour un territoire Rance Émeraude plus résilient.
Il mettra en relation consommateurs et acteurs de l'économie locale.
Cet outil veut encourager une consommation raisonnée, locale donc plus respectueuse de l'environnement, participer aux transitions, répondre aux enjeux climatiques en étant solidaire du tissu économique local... et tout ça dans la plus grande TRANSPARENCE!
➭ Ce projet bénéficie du soutien du Conseil Départemental d'Ille-et-Vilaine pour l'aide à l'émergence de projets innovants et solidaires.

Pourquoi le Projet SURMAZONE.bzh?

Le trio en 2012, Marc Beauvais, Nathalie et Philippe Le Roy

Devant le succès d'AGENDAOU.fr, il était indispensable d'aller plus loin. Lors de la création d'AGENDAOU en 2012 par notre trio -Marc Beauvais, Nathalie et Philippe Le Roy- nous avions déjà un projet de site façon "Rue du Commerce local". Mais le temps a passé et notre action militante et bénévole a dû franchir de multiples obstacles.
Le conseil d'administration de l'association présidé depuis 2018 par le Docteur Laurent Trevoux a décidé de lancer ce nouveau projet.
Un Dispositif Local d'Accompagnement (DLA) financé par la Région nous a confortés dans l'idée que SURMAZONE.bzh est un projet innovant, indispensable et totalement intégré à l’Économie Sociale et Solidaire.

Notre déontologie: ne jamais s'inscrire en concurrence avec l'existant

Un outil sur le modèle d'AGENDAOU.fr n'existait pas et manquait clairement dans le paysage numérique où l'information de loisirs était morcelée; pour preuve l'enthousiasme des internautes depuis son lancement.
Il en est de même pour SURMAZONE.bzh qui se positionne en transversalité de l'économie locale et n'a aucun équivalent à ce jour.


L'ADN d'AGENDAOU

Très rapidement, AGENDAOU s'est rapproché de COEUR Emeraude, association qui porte le projet de Parc Naturel Régional Vallée de la Rance-Côte d'Emeraude. Dans nos publications, nous sommes depuis des années à la fois acteur et soutien du futur PNR.
C'est factuel, AGENDAOU.fr crée du lien sur ce territoire, il se positionne donc -et plus encore avec SURMAZONE.bzh- comme créateur d'outils de préfiguration du Parc.

Quel contenu, que trouvera-t-on dans SURMAZONE.bzh?

Une présentation du travail des acteurs de l'économie qui voudront bien nous rejoindre contre une petite adhésion annuelle: agriculture, élevage, pêche, mareyage, maraîchage, artisanat, services.


➭ Comment se procurer leurs produits et services
Les labels: le consommateur est perdu dans la constellation des labels. Une page de référence explicative permettra aux internautes de savoir à quoi les labels font référence. Il ne sera pas question de porter un jugement sur les productions (agricole, pêche, nourriture des animaux, filières bois...) mais de donner aux usagers des outils pour acheter en connaissance de cause.
Les offres d'emploi
➭ Les formations
Une ressourcerie numérique: les artisans auront la possibilité d'indiquer les matériaux qu'ils sont prêts à livrer en déchetterie.
Ceux -ci pourront être récupérés en direct par les personnes intéressées.
Une carte de localisation des adhérents.


TRANSPARENCE

Nous avons indiqué plus haut qu'il n'y aurait aucun jugement porté sur les différentes techniques de production et de fabrication.
En revanche, nous demanderons aux professionnels de signer un "engagement TRANSPARENCE" inscrit dans une charte.

Dans ce cadre, ils devront par exemple, expliquer de quelle façon ils élèvent leurs bêtes, avec quel type d'aliments, d'où viennent les semences des agriculteurs, d'où proviennent les bois des artisans-bois...
Par exemple, AGENDAOU.fr, outil du numérique, est alimenté par des panneaux solaires en autoconsommation. Le numérique est très gourmand en énergie mais nous essayons de limiter au maximum notre impact environnemental.

Et la suite?

Si l'étude d'opportunité est concluante, SURMAZONE.bzh sera co-construit; nous pensons que le modèle juridique le plus adapté -à confirmer- sera une SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif) avec une gouvernance partagée.
C'est selon nous une condition essentielle à la réussite et à la pérennisation de ce projet.

Dans l'idéal, ce modèle sera reproductible sur l’ensemble du territoire breton et pourquoi pas sur d'autres PNR.

ENQUÊTE

Une enquête auprès des internautes est en cours. Elle prend 2 minutes:

Cliquez ici pour y répondre. 


Nathalie Le Roy

Publié le