AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Rassemblement au barrage pour le dévasement immédiat de l'estuaire de la Rance

La Richardais

Le 26 novembre 1966 , le général De Gaulle inaugurait l’usine marémotrice de la Rance, premier ouvrage au monde de production d’électricité grâce aux marées.

Depuis 56 ans, le barrage géré par EDF produit une électricité décarbonée qui contribue à relever les défis énergétiques liés au réchauffement climatique.

Pourtant, il n’est pas besoin d’être expert pour constater que le fonctionnement de l’usine marémotrice entraîne une dégradation continue de l’écosystème de l’estuaire: l’envasement galopant asphyxie cet espace naturel exceptionnel.
Face à ce problème, dénoncé dès 1978 par les élus des communes riveraines, peu d’actions durables ont été conduites et la vase recouvre désormais le sable, le rivage se poldérise, la navigation devient difficile... Cet espace maritime unique se transforme en profondeur.

Depuis 2018, à la demande de l’État, un plan de gestion sédimentaire expérimental est en cours. Il s’achèvera mi-2023 et doit poser les bases du plan pérenne de sauvegarde de l’estuaire, parlons même plutôt de sauvetage... !

Depuis un an, les « marches mensuelles des Envasés », conduites en collaboration par l’association Rance Environnement et le Collectif des Envasés , mobilisent la population et alertent les protagonistes sur le décalage entre les attendus du plan expérimental et les réalisations concrètes.

Nous sommes dans la dernière ligne droite pour exiger, parallèlement à l’action du collectif des maires, des résultats probants et ambitieux à ces 5 années d’expérimentation. Le plan qui sera acté fin 2023 doit permettre la reconquête de l’estuaire : dévasé, conforté dans sa biodiversité, produisant une énergie verte sans marée grise.

Pour un espace vivant, écrin de notre territoire au cœur du futur Parc Naturel Régional

ALORS, LE 26 NOVEMBRE, SOYONS TRÈS NOMBREUX À DIRE QUE NOUS VOULONS LAISSER À NOS ENFANTS, PETITS-ENFANTS, GÉNÉRATIONS FUTURES UN ESTUAIRE AUX CARACTÉRISTIQUES MARITIMES RESTAURÉES DANS LE RESPECT DE SA BIODIVERSITÉ !


LIRE AUSSI
L'association des Maires des Communes des Bords de Rance appelle à se mobiliser contre l'inaction de l'Etat sur le dossier des sédiments


INTERVIEW de David Boissière, président de l'association des maires