AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Rapport Algues Vertes en Bretagne, la réaction du Président de Région

Visuel Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt Bretagne (DRAAF) - Article AGENDAOU

La Cour des Comptes rendra son rapport sur les Algues Vertes en Bretagne fin juin.
Ce sujet met en perspectives les pratiques agricoles, les élevages intensifs, leur abondance en Bretagne et les répercussions en termes de qualité de l’eau et de santé publique.

Suite à des fuites sur le rapport de la Cour des Comptes sur les algues vertes en Bretagne parues dans la presse, le Président de Région réagit dans un communiqué.

Une baisse de 24% des moyens humains de contrôles

La Région Bretagne participe au travail indispensable de transparence et d’évaluation mené par la Cour des comptes. Dans ce cadre, j’ai été audité, en tant que Président de Région, et je ferai parvenir dans les semaines qui viennent ma réponse officielle qui, à ce moment-là, sera rendue publique.
Je partage nombre d’éléments publiés ce jour dans la presse. En premier lieu, les succès incontestables qui ont été obtenus avec une baisse sans précédent du taux de nitrate dans l’eau de 30% et de plus de 40% dans les huit baies algues vertes ; ce qui montre bien que les plans de lutte successifs se traduisent par des résultats.
Mais je partage aussi le fait que nous sommes au milieu du gué et je suis en accord avec les auditeurs sur plusieurs points :
- Le manque de moyens et de pouvoirs : quand je demande la régionalisation de la PAC, c’est pour mettre plus de moyens dans la transition des systèmes agricoles. Je renouvelle donc auprès de Julien de Normandie le souhait de nous voir confier la gestion des aides de la PAC. Davantage de moyens voulant dire aussi davantage de responsabilités au niveau local.
- La volonté d’agir encore plus localement dans les différentes baies touchées et celle de travailler, toujours et encore, de manière collective avec la profession agricole, les scientifiques, les associations et l’Etat.
- Le travail à mener sur la politique foncière agricole qui doit nécessairement évoluer,
- La demande de mettre davantage de moyens venant de l’Etat pour qu’il puisse assumer son pouvoir de police. C'est une compétence régalienne.
Or, le nombre d'agents pour contrôler les installations agricoles a chuté de 24%.
Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne

VOIR l'article AGENDAOU.fr sur Inès Léraud et son album "Algues vertes. L'Histoire interdite", résultat de 3 ans d'enquête sur la prolifération des Algues Vertes et les pollutions.

Le plan de lutte contre les algues vertes ?

Deux plans gouvernementaux de lutte contre les Algues Vertes ont été activés en 2010-2015 et 2017-2021
Objectif: réduire la prolifération des algues vertes dans 8 baies bretonnes: Baie de la Fresnaye, baie de Saint-Brieuc, Grève de Saint-Michel dans les Côtes d'Armor et Anse de Locquirec, Anse de l’Horn-Guillec, Anse de Guisseny, Baie de Douarnenez et Baie de Concarneau dans le Finistère.

Cette prolifération est due à plusieurs facteurs : un excès d'azote -majoritairement d'origine agricole- dans l’eau des rivières des bassins versants de ces baies, combiné à une géographie, température de l’eau et éclairement favorables à la prolifération des algues vertes.


Philippe Le Roy

Publié le