AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

La Trompettiste Lucienne Renaudin-Vary en Concert à Dinard

Dinard

L’association Musicalies d’Émeraude reçoit Lucienne Renaudin-Vary.
> On ne présente plus Lucienne Renaudin-Vary, qui a remporté en 2016 la Victoire de la Musique Classique, en catégorie "Révélation soliste instrumental".
> Accompagnée de Félicien Brut à l'accordéon

"Lucienne Renaudin Vary, Fée Trompette" Le Monde

Lucienne Renaudin Vary débute la trompette au Conservatoire du Mans en 2007 dans la classe de Philippe Lafitte. Parallèlement, elle commence en 2009 le jazz dans la classe de Santiago Quintans, également au Conservatoire du Mans.
Sa formation se poursuivra au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où elle entre en 2014 dans la classe de trompette de Clément Garrec, et à partir de 2017 dans la classe de « Jazz et musiques improvisées ».

En 2010, elle gagne en avril le concours "Selmer-Le Parnasse", en juin le concours Petites Mains symphoniques, et en novembre elle termine 3e du concours européen des jeunes trompettistes, dans la catégorie 14-17 ans, alors qu'elle n'en a que 11.

En 2012, elle remporte une nouvelle série de compétitions: concours "Clés d'or" de l'AFEM (Villemomble), concours international de l'IMEP (Namur), et à nouveau le concours Petites Mains symphoniques, cette fois en classique et en jazz. En novembre 2012 elle remporte le 1er prix du "concours jeunes artistes-prix Maurice André", et une semaine plus tard remporte cette fois le concours européen des jeunes trompettistes d'Alençon.

Cette même année 2012, Lucienne Renaudin Vary commence à donner des concerts en soliste dans des festivals, notamment durant l'été dans le cadre des Eurochestries, et au festival d'Annecy.

L'année suivante, elle est invitée par France Télévisions aux Victoires de la musique classique pour l'hommage à Maurice André, et se produit avec orchestre lors des "Flâneries musicales de Reims", où elle joue le concerto de Hummel avec l'orchestre Mozart de Toulouse dirigé par Claude Roubichou.
Durant l'été, elle monte sur la scène du festival "Un violon sur le sable" de Royan pour jouer avec l'orchestre du festival les variations de Jean-Baptiste Arban sur la chanson Le Carnaval de Venise.

Si en 2014, elle continue de se produire dans plusieurs festivals, comme le "Festival Musique & Culture" de Colmar, "Génération Virtuoses" à Antibes, ou encore "Les Musicales du Causse de Gramat", elle est à nouveau invitée à Royan pour "Un violon sur le sable", en récital avec le quintette de cuivres du festival et en duo avec la trompettiste anglaise Alison Balsom.

L'été 2014 est aussi l'occasion pour Lucienne Renaudin Vary de donner son premier concert notable de jazz au Mans lors de la "Nuit des chimères" (en trio avec Patricia Lebeugle, contrebasse et Philippe Duchemin, piano).
En décembre 2014, elle reçoit le trophée du "Jeune Talent de la Sarthe 2014".

L'année 2015 voit alors son activité de concertiste se partager entre le classique en tant que soliste avec orchestre et le jazz en petite formation.
C'est ainsi qu'on peut la voir au festival de Polignac ou au Festival de la Vézère, ou à l'étranger comme à Moscou avec Vladimir Spivakov ou encore en Finlande avec le Jyväskylä Sinfonia.
Ses partenaires habituels de jazz (avec P. Duchemin, piano, P. Lebeugle, contrebasse et J.P. Derouard, batterie) sont à ses côtés lors du Festival Jazz à l'Amirauté de Pléneuf-Val-André durant l'été, et en novembre au Grand Théâtre d'Angers.

Un autre pianiste (Olivier Leveau) joue avec elle lors du festival de jazz de Rheingau au printemps de cette même année 2015.

2015 est aussi l'année où les médias s'intéressent à elle de plus près: invitée par France Musique à l'émission "Carrefour de Lodéon" le 17 novembre, elle est aussi l'une des "Stars de demain" présentées par Rolando Villazón.
Folles Journées de Nantes avec l'orchestre de l'Oural dirigé par Dmitri Liss.

Elle remporte en février 2016, la Victoire de la musique classique, en catégorie "Révélation Soliste instrumental".
Et le 25 avril de cette même année, Lucienne Renaudin-Vary est nommée ambassadrice de la ville du Mans.

En 2017, elle est la plus jeune soliste invitée au Festival de Musique de Carthagène, et fait ainsi ses débuts sur le continent américain.

Le 2 juin 2019, accompagnée par le pianiste Dominique Fillon, elle est invitée sur le plateau du journal de 20h de France 2 aux côtés de Gérard Darmon.

Félicien Brut [accordéon]
Félicien Brut est aujourd'hui considéré comme l'un des accordéonistes français les plus innovants et éclectiques de sa génération.
De la musique populaire à la "musique savante", de l'improvisation aux oeuvres écrites, de pièces originales aux transcriptions les plus inattendues, il n'a de cesse de défendre le caractère polymorphe de ce jeune instrument qu'est l'accordéon.