AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

COVID-19: déjà deux semaines de confinement#2, contagion, vaccin, on fait le point

Covid-19: le point en J+14 du confinement#2 -AGENDAOU

Le Premier Ministre a annoncé hier que les contrôles seraient renforcés. Gare aux amendes!
Pandémie nationale, régionale, locale sur le bassin malouin, vaccins "où en est-on?", on fait la synthèse.

Jean Castex a annoncé que les règles du confinement resteront inchangées au moins pour les quinze prochains jours et que les premières mesures d'allégement du confinement#2 pourraient intervenir au 1er décembre à la stricte condition que la situation sanitaire s'améliore. Ces mesures d'allégement seraient limitées aux commerces dits "non essentiels".
Les bars, les restaurants, les salles de sport et les lieux culturels ne sont pas concernés et resteront fermés au moins jusqu'aux vacances de Noël.

Le point santé national

C'est encore trop tôt pour être soulagé, mais les chiffres indiquent que la décrue est à portée de main.
▶️Nombre de nouvelles personnes hospitalisées avec diagnostic COVID-19 déclarées en 24h : 2 371 (elles étaient 3681 vendredi dernier)
▶️Nombre de nouvelles admissions en réanimation (SR/SI/USC)* avec diagnostic COVID-19 déclarées en 24h : 386 contre 540 la semaine dernière
▶️Nombre de personnes actuellement en réanimation: 4 884 (elles étaient 4080 il y a une semaine et 3036 il y a deux semaines).

Toutes ces données sont publiques et consultables ici: Santé Publique France

En Bretagne administrative

Bilan hebdomadaire fourni par Patrice Gautier*
La semaine passée, il y a eu 414 nouvelles hospitalisations et 65 nouvelles admissions en réa (semaine précédente: 404 et 59 respectivement).
53 décès sont attribués à la COVID-19 en Bretagne ces 7 derniers jours, ce qui porte le nombre de morts à 429 depuis le début de l'épidémie (cf histogramme).

▶️Au 13 novembre, 707 personnes sont hospitalisées dont 119 en réanimation (au 6/11: 564 & 84).
Répartition par département des malades en réanimation: 43 en Ille-et-Vilaine, 35 dans le Finistère, 30 dans le Morbihan et 11 dans les Côtes d'Armor
▶️Taux de positivité en baisse à 12,4% (contre 13,2% la semaine précédente).

Le territoire Rance Émeraude

Les tests PCR réalisés sur le secteur Rance Émeraude -secteur 6- du 2 au 8 novembre laissent apparaître 799 cas positifs pour 6481 personnes testées, soit 12,3% de positivité (contre 15% la semaine précédente).

⚠️ 45 personnes sont hospitalisées dont 6 en réanimation -sur une capacité de 10 lits... Ils étaient respectivement 47 et 9 la semaine précédente.
"Il faut absolument que les personnes âgées et vulnérables restent confinées".
Merci au Dr Laurent Trevoux** pour ces précieuses informations

Vaccin: où en est-on?

Près d'une cinquantaine de laboratoires travaillent sur un vaccin contre la COVID-19.
Les laboratoires Germano-américains qui ont annoncé être à la phase 3 ne sont pas les seuls. Une dizaine d'autres sont au même stade.
On ne peut absolument pas dire quand un vaccin fiable, efficace, économiquement viable et facile d'usage sera disponible. Le vaccin qui fait le buzz actuellement doit être gardé et transporté à température de – 72 °C, ce qui pose évidemment quelques problèmes...

D'après un récent sondage réalisé par Odoxa pour franceinfo et Le Figaro, la moitié des Français n'auraient pas l'intention de se faire vacciner contre la COVID-19. Si on ajoute à tout ceci, les difficultés actuelles à se procurer le vaccin contre la grippe, on peut dire qu'entre la mise sur le marché d'un éventuel vaccin contre la COVID-19 et la vaccination de masse, il y a un sacré chemin à parcourir 


La situation semble en passe de s'améliorer. Soyons solidaires des personnes vulnérables, des soignants mais aussi des professionnels du commerce, des loisirs et de la culture qui jouent gros en ce moment. Respectons les gestes barrières afin que l'activité économique redémarre au plus vite.
Commerce et crise sanitaire, entretien avec Thierry Huon, président des commerçants de Saint-Malo Intra-muros


* Patrice Gautier, maire d'Evran est aussi expert vétérinaire World Organisation for Animal Health.
Depuis le début de la pandémie, il produit des synthèses quotidiennes puis hebdomadaires pour la Bretagne administrative... et c'est particulièrement intéressant.
**le Dr Laurent Trevoux est médecin urgentiste et président d'AGENDAOU.


PLR

Publié le