AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Zéro-Phyto en Bretagne, 75 nouvelles collectivités dans le palmarès

Les Collectivités bretonnes sont de plus en plus nombreuses à s'engager dans le Zéro-Phyto pour la gestion de leurs espaces verts.

Le Prix Zéro Phyto 2022 récompense 73 nouvelles communes et 2 intercommunalités, ce qui portent à 534 le nombres de collectivités garanties Zéro-Phyto. Le seuil de 50% des communes bretonnes pourrait être atteint en 2023.

Depuis 2009, avec ses Trophées Zéro-Phyto, la Région Bretagne encourage les collectivités à ne plus utiliser de produits phytosanitaires dans leurs parcs, jardins publics, cimetières et terrains de sport.
Le territoire est d'autant plus sensible à cette pollution qu'il est très riche en eaux de surface.
80% des communes bretonnes sont engagées dans cette démarche qui va au-delà de la loi Labbé.

Entrée en vigueur en janvier 2017, la loi Labbé interdit l’utilisation de produits phytopharmaceutiques de synthèse pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades accessibles au public.
Depuis le 1er janvier 2019, l’interdiction s'étend aux particuliers qui ne peuvent plus utiliser ni détenir des herbicides, insecticides ou fongicides, antimousses et engrais non organiques.
À compter de ce mois de juin 2022, cette proscription s’applique à de nouveaux espaces : propriétés privées à usage d’habitation, hôtels et auberges, terrains de campings et parcs résidentiels de loisirs, cimetières, équipements sportifs...

1,8 million de Bretonnes et Bretons (= 56% de la population) vivent dans une
commune zéro phyto et 46 communes sont entrées dans la démarche sans interruption depuis plus de 5 ans.

Pour la première fois, une entreprise bretonne se voit décerner un prix Zéro Phyto: Cordon Group, société qui a une démarche d’électronique durable et dont le siège est à Quévert (à côté de Dinan). Elle a banni les produits phytosanitaires de ses espaces verts.

Avec la baisse des l'utilisation de ces produits de synthèse dans les zones non agricoles (routes, ports, aéroports, voies ferrées, espaces publics), la Région souhaite aller plus loin avec l'objectif d'atteindre le Zéro Phyto en 2040 dans le cadre de la Breizh COP.

Publié le