AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Magazine

Vélo à assistance électrique, est-ce une bonne affaire?

VAE, photo AGENDAOU

Les rues de nos villes et les chemins de randonnées sont de plus en plus fréquentés par des Vélos à Assistance Electrique (VAE).
Est-ce une mode ou un phénomène qui va durablement s'installer?

Un VAE, combien ça coûte?

Les prix d'achat varient entre 1000€... et beaucoup plus. Le prix moyen pour un bon produit, fiable, performant, polyvalent et bénéficiant du service après-vente du vendeur, tourne autour de 2000€.

Et à l'utilisation?

Mon VAE sort tout juste de révision. En regardant le rapport (Cliquez sur la photo jointe), on constate que la consommation électrique est négligeable: 3,5w/km parcouru.
Par comparaison, un four classique consomme à peu près 1kwh.
Donc pour un heure de consommation d'un four électrique, on peut faire 285kms en VAE.

Un coût de transport imbattable
En ville, pour un déplacement en voiture, vous devrez ajouter le coût du parking, les kilomètres à tourner pour trouver un stationnement, le temps perdu...
Le transport décarboné -par rapport à une automobile- permet d'économiser 70 litres de carburant pour un véhicule moyen pour 1000 kms en ville... beaucoup plus pour un gros véhicule.
Globalement, le coût d'utilisation d'une voiture en ville est souvent estimé à 0,50€/km, soit 5000€ pour 10.000 kms.

Oui, mais les batteries sont polluantes

Tous les véhicules motorisés utilisent des batteries. Celles de VAE sont plus petites que celles des autres véhicules, donc nécessairement moins problématiques.

Et l'électricité, c'est nucléaire!

Comme nous l'avons vu, la consommation est très réduite.
Par ailleurs, il est tout à fait possible de produire soi-même son électricité.
Par une belle journée, les panneaux sur les locaux d'AGENDAOU produisent 20kwh en 24h.
De quoi parcourir 5714 kms...

Conclusions

Les VAE sont une très bonne solution de déplacements individuels. Peu onéreux à l'utilisation, d'une consommation électrique négligeable, ils font un excellent moyen de lutter contre la circulation carbonée dans nos agglomérations.
Le coût d'acquisition est très vite amorti. Pour transporter 80kg d'individu, c'est plus malin d'avoir un véhicule qui pèse 20kg que d'en avoir un qui pèse 1500kg.

Alors, oui, les vélos -qu'ils soient ou non à assistance électrique- vont conquérir durablement nos villes et nos petites routes. Il faut donc orienter les politiques d'équipements collectifs pour créer voies cyclables et parkings sécurisés protégés des intempéries.

Le vélo, c'est bon pour la santé, le porte-monnaie, la planète et quand même bien plus sympa que la voiture.

Dinard Emeraude à Vélo
Cyclo Optim'
Breiz Cycles


Philippe Le Roy

Publié le