AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Transports régionaux BreizhGo, Bilan de Rentrée

Le transport régional BreizhGo, c’est 60 millions de voyages par an (trains, cars interurbains, bateaux), 15% du budget annuel de la Région soit 280 M€, hors investissements.

Michaël Quernez, 1er Vice-président de la Région en charge du climat et des mobilités, a rappelé ses priorités en ce début de mandat: l’amélioration du réseau, le soutien au développement du territoire par les transports et le renforcement de l’exigence écologique. …

Les transports du quotidien, en Bretagne, aujourd’hui, ce sont des TER neufs, un bateau récent, des investissements massifs dans les infrastructures pour développer l’intermodalité et des tarifs simplifiés pour les trains régionaux, cars et transports scolaires.

Une offre plus lisible

➭ Les 80 lignes interurbaines ont désormais un tarif unique: 2,50€ l’aller simple tous publics, 2€ pour les moins de 26 ans et 1 € pour le tarif solidaire.
➭Sur le TER (Train express régional), le tarif est calculé par tranche kilométrique: 5€ jusqu’à 29 km, 10€ jusqu’à 69 km, 15€ jusqu’à 109 km, 20€ jusqu’à 149 km et 28€ au-delà.

Le “Bougeons plus et polluons moins” est le moteur de l’action que je veux mener. Nous travaillons d’ores et déjà sur tous les fronts pour aboutir à un plan vélo, à une billetterie unifiée au maximum sur le territoire breton, à la décarbonation de nos transports régionaux.

Les investissements

La Région est propriétaire, entre autres, de 13 gares maritimes, 4 gares routières et de la flotte de navires reliant les îles.
Investissement de 3 M€ pour le nouveau Pôle d’Echange Multimodal d’Auray et 7,7 M€ pour la future gare maritime de Quiberon.

Près de 66 M€ (sur un montant total de travaux réalisés de 178 M€), pour les travaux de pérennisation des lignes ferroviaires Landerneau-Quimper, Rennes-Retiers, Dol-Dinan, Lannion-Plouaret et Guingamp-Paimpol.
Avec 96,2%, le TER s’honore d’un des taux de ponctualité les plus élevés de France.

➭ Le matériel roulant est entièrement neuf ou renouvelé : en 2020, l’âge moyen du parc était inférieur à 10 ans sur une durée de vie de 40 ans.

Des transports en transition

Depuis un an, le parc de cars scolaires et interurbains passe progressivement du gazole au bioGNV.
A 85% électriques, les trains régionaux devraient atteindre le 100% électrique sous 10 ans.

La collectivité reste en contact avec l’usager dans sa politique de transports
- Centrale d’appels BreizhGo,
- Comités de lignes en physique ou dématérialisés
- Rencontres régulières sur le transport scolaire.
Pour contacter la Région breizhgo.bzh

Les scolaires

Plus de 97 000 élèves – +2 000 par rapport à 2020 – de primaires, collèges, lycées, utilisent les transports régionaux.
2 000 cars et 22 000 arrêts pour un millier de communes. Chaque jour, ce trafic représente, 160 000 km parcourus, soit 4 fois le tour de la terre !

Un budget régional de 140 M€ annuels.

Chaque année, 2 000 demandes de création d’arrêts parviennent à la collectivité. Un tiers aboutissent en concertation avec les élus locaux en fonction du nombre d’enfants inscrits, du lieu de résidence des élèves et des temps de parcours.

Depuis un an, le tarif unique de 120€ par an et par enfant s’applique quel que soit le mode de transport et le lieu de prise en charge.
La Région finance l’essentiel du coût réel du transport avec un reste à charge pour les familles d’un dixième.
Le forfait «Scolaire+» (80€/an supplémentaires) permet aux jeunes de profiter toute l’année des services BreizhGo.


NLR - photo et infographie Région

Publié le