AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Transports collectifs, vers une meilleure rémunération

Transport scolaire en Bretagne: un réseau de 2500 cars pour 160 000 km quotidiens, 25 000 arrêts dans 1000 communes et 100 000 élèves collégiens et lycéens transportés.

Le métier de la conduite de cars peine à recruter. Transports scolaires et urbains sont confrontés à une pénurie de personnel, une tension ressentie à l'échelle nationale.
La Région (pour le réseau régional BreihGo qui compte 1500 conducteurs et conductrices) et la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs s'engagent dans une charte visant à mieux rémunérer les conducteurs.

Avec un déficit de plus de 500 conducteurs en Bretagne due à la crise sanitaire et à une pyramide des âges très défavorable, la rentrée s’annonce de fait, tendue.

Une meilleure attractivité des métiers du Transport

Lors de la session plénière des 30 juin et 1er juillet, les élus régionaux seront invités à adopter la charte conclue avec la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) Bretagne.
Les deux instances et les partenaires sociaux ont travaillé depuis novembre à cette "charte régionale d’engagements en faveur de l’attractivité des métiers de la conduite d’autocars en Bretagne".
Elle intègre deux avancées réclamées depuis longtemps par le secteur:
-La création d’une "indemnité complémentaire d’attractivité" pour valoriser la période d’inactivité des conducteurs mobilisés tôt le matin puis seulement en fin d’après-midi. Concrètement, la prise en compte de ce temps d'immobilisation pourra générer une augmentation des salaires de 150€ brut/mois.
La Région prendrait à sa charge plus de 60% du coût de cette mesure durant les trois prochaines années, soit soutien de 10 M€ au total.

-L’application du 13e mois dès l’embauche sous réserve de la présence dans le poste au 31 décembre. Cette mesure bénéficiera aux nouveaux salariés sans considération de l’ancienneté et représentera une augmentation de 8,33% de la rémunération des conducteurs, dès leur première année d’activité.
Un nouvel indice sera appliqué par la Région pour l’actualisation des salaires.

Région et FNTV espèrent que ce dispositif contribuera à fidéliser et à attirer de nouveaux candidats ici et ailleurs.

La Région propose aussi des parcours qualifiants permettant aux entreprises du secteur de recruter : en 2021, près de 140 parcours de formation au métier de la conduite de voyageurs (dont le passage du permis D) ont été proposés, 372 formations dans ce secteur au total.

Publié le