AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Magazine

SRADDET: L’ambition des transitions ? Les associations alertent

Le SRADDET, un schéma pour repenser les territoires à horizon... 2040 -AGENDAOU

Le SRADDET -Schéma régional d’aménagement de développement durable et d’égalité des territoires- voté en décembre 2020, intégré à la Breizh Cop, est le fruit d’une concertation globale avec les acteurs publics, les conférences régionales thématiques –énergie, déchets, biodiversité, transition écologique, eau, la société civile organisée (Ceser, conseils de développement), des acteurs associatifs et le grand public.
La Fédération Bretagne Nature Environnement, le réseau Bretagne Solidaire, Agir pour le Climat - Pacte Finance Climat Bretagne et le réseau Cohérence, associations qui ont participé à la concertation, s’inquiètent du manque d’ambition et ont adressé en décembre 2020 une lettre ouverte aux élus du Conseil Régional et des intercommunalités de Bretagne.
Quelques semaines après l'adoption du texte, le collectif nous fait part de ses inquiétudes.

SRADDET : Comprendre les enjeux

Le Sraddet fixe des objectifs et des orientations de moyen et long terme autour de plusieurs thématiques : équilibre et égalité des territoires, implantation des différentes infrastructures d’intérêt régional, désenclavement des territoires ruraux, habitat, gestion économe de l’espace, intermodalité et développement des transports, maitrise et de valorisation de l’énergie, lutte contre le changement climatique, pollution de l’air, protection et de restauration de la biodiversité, prévention et gestion des déchets.

En somme, des enjeux essentiels de transition !
observe Carole Le Béchec, présidente du Réseau Cohérence

Des schémas précédents comme le plan de prévention et de gestion des déchets, le schéma régional climat air énergie, le schéma de cohérence écologique, le schéma régional multimodal des déplacements et des transports sont intégrés au SRADDET.
En Bretagne, il se veut aussi «en résonance avec les enjeux des transitions environnementales d’une part dont celui de l’eau, avec les enjeux de l’aménagement et de l’égalité des territoires d’autre part. Aussi est-il étroitement articulé et cohérent avec les orientations portées dans la stratégie de développement économique (SRDEII) et dans le plan de développement des formations (CPRDFOP) mais sans pour autant intégrer ces 2 schémas».

Première remarque, le SRDEII actuel date de 2017 et n’a pas encore fait l’objet de révision, l’intégration des objectifs de transition devra être suivie de près tant l’économie est un moteur de changement potentiel.

SRADDET. Quelle valeur juridique ?

Ce document est dit « opposable » et « sa portée juridique se traduit par la prise en compte de ses objectifs et par la compatibilité aux règles de son fascicule» : SCOT, PLU, plans de déplacements urbains, Plan Climat Air Energie Territorial, chartes des PNR doivent s’inscrire dans les objectifs du SRADDET...
soit 38 objectifs de développement à horizon 2040 et un fascicule de règles. ➭Pour télécharger le Sraddet final adopté en décembre 2020, CLIQUER ICI

Nos associations ont constaté que souvent l’ambition était bien trop lointaine (2040 pour de nombreux objectifs) et que les règles mises en place étaient non coercitives. Nous savons que ce sont pour beaucoup les territoires qui ont freiné à la mise en place de règles fortes.
Nous espérions une rupture plus franche, avec de fortes règles actant notamment la fin à court terme de la consommation de foncier sur les terres arables et naturelles et sur des moyens importants donnés à la régénération écologique.
Nous comprenons que la dynamique dépendra de la volonté des territoires, portée par les présidents d’intercommunalités que nous interpellons fortement.
La pandémie a renforcé la prise de conscience de l’urgence des enjeux climatiques, environnementaux et démocratiques.
Albert Einstein disait «la folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent».

L'appel du collectif

En juin 2020, le collectif avait lancé un appel aux élus bretons: "Pour une Bretagne résiliente, solidaire et vivante face aux crises".
Cette tribune rassemble aujourd'hui 1283 signataires dont 56 entreprises, 9 syndicats, 9 collectivités, 186 associations et est portée par des personnalités qualifiées dont Nicolas Hulot, Gilles Bœuf et de nombreux chercheurs.

L’appel demande de conditionner et d’orienter les financements de la relance pour répondre aux enjeux climatiques /écologiques et sociaux. Il offre aussi d’oser la coopération. Car si les transitions supposent une volonté politique forte, elles requièrent aussi une coopération renforcée entre tous les acteurs.

Le collectif appelle les collectivités à :
Se fixer des objectifs et des plans d’action ambitieux inclus dans les «Pactes Région Territoire d’engagement dans les transitions» et dans les «Conventions Opérationnelles thématiques» en concertation avec tous les acteurs.
➭ Se mettre en accord avec les objectifs des accords de Paris, la Stratégie Nationale Bas Carbone II et les nouvelles ambitions européennes de réduction de 55% des Gaz à Effet de Serre à l'horizon 2030.
➭ Promouvoir un grand plan d’installations agricoles basées sur l’agro-écologie et le bio, en respectant le lien au sol, optimisant les services écologiques de l’agriculture et créateur d’emplois.
➭ Prolonger le développement des circuits courts en mettant fin à notre dépendance aux importations d’oléagineux avec des contrats de territoire avec les agriculteurs pour une culture locale.
➭ Développer les projets d’énergies renouvelables locaux, sobres en carbone et utilisation des terres, basés sur l’autoconsommation et partagés entre collectivités, entreprises et citoyens.
➭ Travailler en coopération renforcée avec les associations environnementales et de transition écologique et solidaire pour accélérer et optimiser la définition et la mise en œuvre des plans d’action

Cliquer pour voir les contributions à l'enquête publique de la Fédération Bretagne Nature Environnement et du Réseau Cohérence


Nathalie Le Roy

Publié le