AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Serrage de laisse: Port du masque obligatoire dans Cancale, Dinard, Saint-Briac, Saint-Jouan, Saint-Lunaire, Saint-Malo pendant les vacances d'Automne

Dinard, plage de Saint-Enogat -AGENDAOU

La Préfète durcit les conditions de déplacement sans masque à l'occasion des vacances d'automne sur la zone balnéaire d'Ille-et-Vilaine

Par arrêté préfectoral, le port du masque sera obligatoire à Cancale, Dinard, Saint-Briac, Saint-Jouan, Saint-Lunaire, Saint-Malo, partout (ville et plages), jour et nuit, ce à partir du 17 octobre et durant les 2 semaines de vacances de la Toussaint.

- Cancale (centre-ville, port de la Houle, Port-Mer, aire de camping-car La Vie Ballet)
- Dinard (plages comprises)
- Saint-Briac-sur-mer (place place du centre et rue de l'église, grande rue, rue du Commandant Thoreux, rue des préaux, adjacentes à la place du centre, comportant des commerces ; place du Général Leclerc et boulevard de la houle adjacente à la place du Général Leclerc comportant des commerces ; carrefour de la rue des écoles, rues des préaux, rue du buot, chemin des écoliers, dans le périmètre proche de la supérette ; rue des préaux, impasse de la coulée)
- Saint-Jouan-des-Guérets (parking du centre aqualudique et sportif Aquamalo)
- Saint-Lunaire (place Ponthual, rue de l’église, rue de la vieille église, place de l’église, boulevard du Tertre, rue de la grève, rue de la poste, rue de l’ancien marché, boulevard du Général de Gaulle, digue de la grande place)
- Saint-Malo (plages comprises).


L'obligation du port du masque prévue au présent arrêté ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus, non plus qu’aux personnes pratiquant une activité physique ou sportive.

Ce nouveau tour de vis a d'après la Préfecture, "un seul objectif : enrayer l’épidémie, protéger la population et préserver les capacités du système de santé, tout en permettant la continuité de la vie économique et sociale"...

L'avis d'AGENDAOU 

Ces 4 objectifs sont difficilement conjugables.
Ne s'agirait-il pas en fait et uniquement de masquer les manquements des politiques d'économies menées sur l'hôpital depuis 2003 quitte à sacrifier l'économie des loisirs et de la culture?

Site de  la Préfecture d'Ille-et-Vilaine


Philippe Le Roy

Publié le