AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Magazine

Saint-Malo, la Fondation du Patrimoine financera des travaux de valorisation de la forteresse d'Alet

La Cité d'Alet -AGENDAOU

Candidature de Saint-Malo retenue

En décembre dernier, la Ville de Saint-Malo a officiellement posé une candidature pour son projet de mise en valeur du Poste directeur de tir de la Cité d’Alet afin de bénéficier d’un financement du loto du Patrimoine.

C’est un honneur et un grand bonheur pour la Ville de Saint-Malo d’être retenue parmi les sites emblématiques 2021 soutenus par la Mission Stéphane Bern et la Fondation du Patrimoine,
déclare le Maire Gilles Lurton.

Les financements accordés par le loto du Patrimoine permettront de restaurer le poste directeur de tir de la Cité d’Alet qui viendra compléter la découverte du Fort. 
Gilles Lurton -au nom de la ville de Saint-Malo- remercie Stéphane Bern , les services de la Ville de Saint-Malo, la Fondation du Patrimoine et plus particulièrement le Délégué Régional Monsieur Ghuysen et Madame Hourrière déléguée du Pays de Saint-Malo.

Le projet de restauration du poste de tir

Cette restauration est estimé à un montant total de 350 000€.
Le poste directeur de tir situé au Nord-Ouest de l'esplanade du Fort, recouvert d'une couche de terre végétale au début des années 70, a vu son accès dégagé en 2013.
Hormis le bâtiment qui abrite le Mémorial 39-45, c'est le plus grand ouvrage de la Cité d' Alet puisqu'il s'étale sur une surface totale d'environ 225m2 et une hauteur d'environ 5m. Véritable pièce maîtresse de la forteresse allemande, il guidait les tirs des 4 canons qui protégeaient Saint-Malo et l'embouchure de la Rance.
Cet ouvrage comprend 7 pièces, dont 1 salle d'observation munie d'une ouverture panoramique sur la mer permettant de scruter l'horizon au télémètre, 1 salle de cartes équipée de 4 cabines téléphoniques d'où les ordres de tirs partaient vers les postes de tir au canon.


Le loto du Patrimoine et la mission Bern

Depuis 2018, la Mission Bern a sélectionné 509 sites au regard de leur intérêt patrimonial, leur état de péril, leur impact sur le territoire et la maturité de leur projet de restauration. Ils ont ainsi pu bénéficier d’un financement au titre des jeux Mission Patrimoine. Cette opération a été reconduite en 2021.
Créé en 2018 dans le cadre de la Mission Stéphane Bern par la Française des Jeux, le loto du patrimoine a pour vocation de récolter des fonds destinés à la Fondation du Patrimoine pour assurer l'entretien de sites patrimoniaux français remarquables en péril.


La festung Saint-Malo, un peu d’histoire

De nombreuses fortifications sont implantées sur le front de mer de la région Malouine. Garde Guerin à Saint-Briac, pointe de la Varde ou Montagne Saint-Joseph à Saint-Malo, la plus aboutie est sans conteste la Cité d'Alet.
A l'automne 1942, dans le cadre du Mur de l'Atlantique, l'armée d'occupation va entamer sur la presqu'île de la Cité d'Alet, un gigantesque chantier visant à créer là un redoutable ensemble défensif. Sur la base d'un fort du XVIIIe siècle, durant 18 mois, 24h sur 24h et 7 jours sur 7, elle va faire bâtir 32 bunkers équipés d'une dizaine de canons, d'une trentaine de mitrailleuses et de 9 tourelles en acier. La quasi-totalité de ces bunkers furent raccordés entre eux par un vaste souterrain de 1350m de longueur, taillé à l'explosif en plein roc à 14m de profondeur. Le creusement des galeries entraina l'extraction de 15 000m3 de rochers et la réalisation complète du chantier nécessita l'acheminement, a minima, de 100 000 tonnes de matériaux.


Mise en ligne du Communiqué de Presse: Philippe Le Roy

Publié le