AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Magazine

Rencontre avec Anne-Isabelle Gendrot, Guide conférencière indépendante

Anne-Isabelle Gendrot invite aussi à découvrir le Mont

Depuis 2008, Anne-Isabelle Gendrot, guide conférencière passionnée d’Histoire de l’Art propose ses Balades Armoricaines dans le triangle Rennes, Mont Saint-Michel, Saint-Malo.

Retour sur un parcours atypique

Suite à un problème de santé, à 44 ans, Anne-Isabelle Gendrot prend un congé-formation pour étudier  l'histoire de l’art à Rennes 2.

J’avais une grosse frustration de ne pas avoir fait d’études. Au départ, je ne devais faire qu'une année, mais je suis "tombée dans la marmite" grâce à des professeurs passionnants.

Elle organise son emploi du temps professionnel pour préparer la licence histoire de l'art puis un master de médiation culturelle. « En 2e année, j'ai proposé des visites guidées à mon Comité d’Entreprise et là, gros succès ! » C’est décidé, elle sera guide conférencière. Actuellement, elle a conservé le lien avec l'Université et intervient sur le Master Médiation du Patrimoine à Rennes.

Ce métier est magique : après la partie repérages et recherches documentaires très solitaire, les visites sont un moment de partage avec les clients. Et on se balade dans des endroits extraordinaires avec des gens qui ont envie de vous écouter.

L'humour comme marque de fabrique

J’ai fait énormément de visites avec mes enfants et nous nous sommes beaucoup ennuyés… Souvent, vous êtes impressionnés par la somme de connaissances de la guide mais vous n’avez rien retenu.
Mon premier objectif de guide? Que l’on ne s’ennuie pas, qu'on s'amuse, que ce soit décontracté et accessible à tous, quelque soit le niveau de connaissances.

L’humour donc, mais Anne-Isabelle a d’autres alliés dans ses visites : les Carambars !...

Idéals pour mettre de l’ambiance, créer de l’interactivité et de la spontanéité. Je les distribue aux enfants et aux adultes dès qu’ils posent des questions ou y répondent.

Et son bagage solide lui permet de répondre à toutes les questions pointues.


Ses endroits de prédilection ?

Rennes où elle a proposé de belles visites très prisées pendant 10 ans parmi lesquelles les affaires criminelles: succès assuré.

Au 19e siècle, Rennes paraissait une ville tranquille mais pas du tout. J’ai aussi surfé sur le goût des gens : dans cette visite, on parle guillotine, sang, c’est un peu gore, ça amuse !

En 2018, direction la Côte d’Émeraude et la Vallée de la Rance : Saint-Malo, ses remparts et ses corsaires évidemment,

dont beaucoup de gens y compris les Malouins ne connaissent que Surcouf et où de fausses connaissances circulent. Les remparts sont méconnus aussi. Le plus souvent, on monte dessus et on en fait le tour alors qu’il y a tellement de choses à voir, à commencer par le château.

Dinard et ses bains de mer, l’architecture et les enjeux environnementaux ; Dinan ; le Mont Saint-Michel ; les arbres –légendes, botanique, environnement, méditation- à découvrir dans le Domaine de Montmarin. Son livre d’Or témoigne des retours enthousiastes de ses clients.

Les projets ?

Anne-Isabelle prépare une grosse visite du port de Saint-Malo: Compagnie des Pêches, Timac et projet Edeis, celle de la cathédrale de Saint-Malo (une centaine d’heures de travail pendant le 1er confinement), une balade guidée entre la cathédrale et Aleth, Aleth aussi où tout a démarré avec ses vestiges du mur gallo-romain ou de la cathédrale du 9e siècle.

Être guide conférencière par temps de Covid ?

Après le premier confinement, la reprise a été compliquée : refus de port du masque, peu d’étrangers cet été, pas de circuits de retraités. En septembre, j’ai eu de nombreuses commandes d’entreprises et de comités d’entreprises contents de proposer un peu d’air frais à leurs employés. Je travaille beaucoup avec ma propre clientèle locale. Pendant les vacances de Noël, j’ai eu beaucoup de commandes familiales.

Pour Anne-Isabelle, la crise sanitaire est une formidable opportunité de se remettre en cause. « Il n’y a plus de clientèle étrangère, il faut séduite la clientèle locale : elle s’ennuie, elle est prête ! »

Le programme des visites :

2021 commence fort avec une belle palette de visites.
A noter celle de la Saint-Valentin à ne pas mettre dans toutes les oreilles…

Créée il y a 2 ans à Rennes, elle est inédite à Saint-Malo. Il y est question de la relation homme-femme au Moyen-Âge, de sexualité, du regard de l’Eglise sur tout ça et on y boit même un philtre d’amour !

Les Balades Armoricaines sur AGENDAOU.fr
Le SITE des Balades Armoricaines
Le Programme de Visites des Balades Armoricaines
Anne-Isabelle Gendrot propose des visites en anglais et en français


Nathalie Le Roy

Publié le