AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Récital Jean-Pierre Réginal à Dinard

Dinard

Organisé par l'association Histoire et Patrimoine
RÉCITAL exceptionnel Jean-Pierre RÉGINAL dans le cadre du JUBILE
50 ans de chansons entre tendresse et dérision
> Réservations Office du Tourisme et au Chalet d'accueil Histoire et Patrimoine place du Marché de 11h à 12h30 les jours de marché.

Cet auteur-compositeur mi-dinardais, mi-parisien, perpétue la lignée de ses glorieux aînés Brel, Barbara, Brassens, Nougaro ou Trénet.

Ce qu'en dit la presse
Jean-Pierre Réginal donne de l’âme à ses chansons, de la chair à ses mots de: fièvre qui tissent des images de notre quotidien - LE MATIN
La force de sa voix, son piano doux et ses belles chansons familières – TELERAMA
Un couturier, un orfèvre, bref un artisan, marginal par nécessité, touchant par délit de sincérité – LE FIGARO
Réginal maintient la tradition du chanteur-charmeur, poésie à fleur de lèvres, jolies valses et tempos swingueurs – LE MONDE

Depuis déjà quelques décennies, Jean-Pierre Réginal nous tisse patiemment sa toile, entre mots et musiques...
Au tout début de l’histoire, il étudie le piano et l’art dramatique au Conservatoire de Reims, avant de s’installer définitivement à Paris, où pendant cinq années il exerce le métier de prof de gym, avant d’entrer pleinement dans les aléas de la vie d’artiste.

Une première audition dans le prestigieux cabaret "L’Échelle de Jacob" lui permet de se faire les dents face à un public exigeant et de tester ainsi l’écriture de ses premières chansons dont "Les mots s’en vont", enregistrée en 1968 sur un premier 45 tours et largement diffusée sur les ondes de France Inter et d’Europe 1. Il enregistre alors plusieurs 45 et 33 tours sous le label Sélection Records.

La machine est lancée et il assure, entre autres, les premières parties d’Annie Cordy, Nicoletta, Sim, Claude Nougaro... la plupart du temps seul au piano.
Il signe un album de douze chansons, orchestrées par François Rauber, qui accompagna l’œuvre de Jacques Brel.
Puis il enregistre chez Gérard Meys un nouvel album dont les arrangements sont signés cette fois Alain Goraguer, orchestrateur de Jean Ferrat.

Suivra un dernier vinyl, "J’ai froid partout", puis changement de technologie, un premier CD de quatre chansons, "Le calendrier révolutionnaire".
En 2010 sort son album "Fragile accalmie", 14 titres orchestrés par Jean-Luc Arramy, toujours teintés de cette poésie douce amère qui le caractérise.

Depuis plus de 25 ans, il se fait également chaque année l’ambassadeur de la langue française, en Allemagne et au Danemark, proposant des ateliers et des concerts, auprès de ceux, nombreux, qui apprennent ou simplement goûtent la musicalité de notre langue.

Jean-Pierre Réginal peut se prévaloir de faire partie des artistes de la chanson qui ont réussi à se renouveler et à vivre de leur métier.
Pour preuve son nouveau CD de 13 titres "Égarements" (orchestre Jean-Luc Arramy), qui nous embarque dans un univers fantasque, aux rythmes variés.Ce dernier (et non ultime !) enregistrement prometteur nous invite vers des rebondissements, qui ne contrediront pas son ancien métier de "prof de gym", synonyme d’une énergie... très bio !

>>> Sa fille ROMANE, chanteuse de talent, rendra hommage à Juliette Gréco en fin de spectacle. Son père l'accompagnera au piano.