AGENDAOU.fr Vivre en Rance-Émeraude

Rassemblement en soutien au peuple palestinien à Saint-Malo

Saint-Malo

Suite à l'horrible Pogrom du Hamas contre Israël du 7 octobre 2023, le gouvernement d'extrême droite de Netanyahou a engagé Tsahal dans une guerre totale contre le Hamas et au-delà, contre la population de Gaza, femmes et enfants compris.

L'ONU, mais aussi l'opposition en Israël, dénonce l’extrême violence de cette réaction qui met en jeu la vie des otages et celle des populations civiles de Gaza.
12 pays européens reconnaissent désormais la Palestine en tant qu’État.

Plus de 120.000 personnes à Gaza, en grande majorité des femmes et des enfants, ont été tuées ou blessées depuis le 7 octobre, à la suite des offensives israéliennes intensives. Les frappes incessantes d’Israël à Gaza causent d’immenses souffrances et des destructions généralisées, et le refus arbitraire et l’obstruction de l’aide humanitaire se poursuivent.
ONU

Gaza : le chef des droits de l'homme dénonce « les morts et les souffrances inadmissibles »


Le texte de France Palestine Saint-Malo qui organise la manifestation

Depuis 7 mois, Israël n’a cessé son escalade dans le génocide qu’il mène contre les Palestiniens de Gaza dans une totale impunité. Les femmes et les enfants sont soumis à des bombardements quotidiens et incessants, à la famine organisée par Israël, à une absence criminelle de soin.
La communauté internationale doit soutenir les institutions internationales en faisant appliquer leurs décisions. Sinon, Gaza sera le tombeau de ces institutions et du droit international !

AGIR pour IMPOSER à Israël le respect du droit international et l’application des ordonnances de la CIJ. Ne pas le faire relève de la complicité de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité, de crime de génocide.

Il faut un cessez-le-feu IMMÉDIAT, il faut que ça s’arrête !
Un génocide, ça ne se regarde pas, ça se combat et ça s’arrête !

L'attaque du Hamas contre Israël

Une série d'attaques terroristes menées  par le Hamas depuis la bande de Gaza vers les zones  du sud d'Israël a lieu le 7 octobre 2023 .
En une seule journée, plus de 350 soldats et policiers israéliens et plus de 760 civils israéliens sont tués.
Environ 200 israéliens -dont une quarantaine d'enfants- sont capturés et sont otages dans la bande de Gaza.