AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Quand Dinard avait ses rails, Conférence à Dinard

Dinard

Il fut un temps où Dinard était relié au réseau national des chemins de fer, et où un tramway reliait Dinard à Saint-Lunaire et Saint-Briac.
Oui, Dinard avait ses rails…
Les rails et leurs trains ou tramways ont disparu, victimes du progrès technique et des conditions socio-économiques.

>>> Louis Jourdan, ingénieur à la retraite, et amoureux de tout ce qui roule sur des rails, nous racontera ces réalisations qui ont contribué au développement de notre Côte d'Émeraude.

Les villes de la Côte d'Émeraude, de Dinard à Saint-Briac, se sont développées à partir de la seconde moitié du XIXème siècle, essentiellement par l'arrivée de riches touristes étrangers.

C'est à l'initiative du visionnaire Rochaïd Dahdah que Dinard a été relié en 1888 au réseau des Chemins de Fer de l'État (devenus SNCF en 1937) : malgré un trajet compliqué, pouvoir aller de Paris à Dinard en 10 heures a permis un fort développement de la station balnéaire.

Il fallait alors assurer une desserte des villes de la Côte plus efficace que les fiacres: à partir de 1901, un tramway à vapeur a relié les trois villes de Dinard, Saint-Lunaire et Saint-Briac en quelques dizaines de minutes. On avait même envisagé de le connecter au CdN, le Chemin de Fer des Côtes-du-Nord.

Victimes de la modernité, les rails de Dinard ont perdu leurs trains, dès 1928 pour le tramway, en 1988 pour le "grand" train.