AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Printemps Citoyen, Projection à Dinan en Présence de la Réalisatrice

Dinan-Léhon

PRINTEMPS CITOYEN (1h25)
> Réalisé par Ryslaine Boumahdi
> Projection en présence de la réalisatrice Ryslaine Boumahdi, Dinan Agglomération, Agora, Pôle ESS, Réseau Bruded

"Notre documentaire est un voyage guidé ouvert à tous pour redonner plus de forces aux citoyens.
Nous sommes partis à la rencontre d’idées, de personnes, d’outils, pluriels et innovants, qui, un peu partout sur la planète, tentent d’améliorer nos systèmes politiques"
, Ryslaine Boumahdi (réalisatrice du film).

A partir de 2011, la révolte citoyenne se propage dans le monde entier (Tunisie, Egypte, Maroc, Espagne, Islande, Etats-Unis, Hong-Kong, …) et exprime ses désaccords face à une dictature de l’économie devenue visible aux yeux du grand public.
Pourtant, face à cette indignation collective, face aux crises successives, aucuns plans d’envergures n’est mis en place par les gouvernements.

Aujourd’hui, les scandales de corruption continuent d’alimenter les médias, les taux d’abstention s’envolent, le nombre de militants des partis traditionnels diminue, les partis extrémistes gagnent du terrain.
Cette crise de représentation du système politique traditionnel offre l’opportunité, à de nouveaux acteurs de faire leur entrée sur la scène politique, d’expérimenter de nouvelles solutions et d’innover.

Le mouvement des indignés en Europe, Occupy Wall Street aux Etats-Unis, et de nombreuses autres actions collectives massives ont clairement démontré l’urgence de créer un système en accord avec ses citoyens, d’ouvrir un dialogue sur le devenir de nos démocraties.
Il est possible d’agir et de nombreuses personnes tout autour du monde partagent ce besoin de ré-inventer nos démocraties et de réconcilier les citoyens avec leur politique.

Synopsis:
> 2010, les tunisiens s’emparent des rues et déclenchent une révolution pour mettre fin à la dictature de Ben Ali.. Le soulèvement devient virale et s’étend à de nombreux pays arabes: Égypte, Bahreïn, Maroc, Syrie, Jordanie...
Après 2011 la révolte citoyenne se propage dans le monde entier.

Espagne, Islande, Etats-Unis, Brésil, Hong-Kong, plusieurs séries de manifestations rassemblant des millions de personnes secouent de nombreuses démocraties "modernes".
Les citoyens expriment leurs désaccords face à leur gouvernement respectif et face à une dictature de l’économie devenue visible aux yeux du grand public.
La multiplication de ces mouvements dessine les contours d’une nouvelle forme d’action collective propre à notre société dite de l’Information et dans laquelle les NTIC jouent un rôle fondamental.