AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Point COVID-19 du 27 août: Une rentrée des classes en mode sanitaire en Bretagne et sur le territoire Rance Emeraude

COVID-19 et rentrée: le point du 27 août

Même si le territoire Rance Emeraude rattrape les chiffres bretons, on reste sur des données basses par rapport à la moyenne hexagonale.

Rentrée scolaire en mode COVID-19

Mardi 1er septembre, la traditionnelle rentrée des élèves se fera dans des conditions bien particulières en mode crise du coronavirus : avec un masque à partir de 11 ans et des enseignants masqués quel que soit le niveau de classe...
Des conditions d'accueil et d'enseignement encore bien dégradées donc pour les élèves comme pour leurs professeurs et les autres personnels qui au quotidien rendent possible l'accueil des élèves.
Bon courage à eux et aux élèves!
➭Cliquez sur le visuel pour accéder aux principales mesures.

La situation hexagonale

Faute de politique généralisée de tests et d'analyses sanguines, il est difficile de tirer des conclusions claires de la situation.
Néanmoins, il semble que la prudence du gouvernement -qui craint par dessus tout que les services hospitaliers soient saturés- s'explique par certains indicateurs comme le taux de positivité aux tests. Celui-ci est en augmentation passant de 3% à 3,8% en une semaine.
Le nombre de départements en situation de vulnérabilité augmente aussi sensiblement, passant de 28 à 50 en une semaine. Les critères retenus (plus de 20 personnes testées positives pour 100.000 habitants en une semaine) cachent des situations très contrastées: l'Ille et Vilaine (26,1) rentre dans cette catégorie au même titre que les Bouches du Rhône qui a 5 fois plus de cas pour 100.000 habitants (140,2)...
Le nombre d'hospitalisations baisse de 288, passant de 4823 à 4535 à l'heure où nous rédigeons cet article. Le nombre de patients en réanimation semble stable  381...
Il faut noter que ces données peuvent varier fortement entre le site data.gouv.fr et celui de Santé publique France


Santé publique France alerte

"En France métropolitaine, la progression de l’épidémie est exponentielle. La dynamique de la transmission en forte croissance est très préoccupante. L’augmentation de cas est particulièrement importante chez les personnes présentant des symptômes (+74% par rapport à S33) qui, en semaine 34, comptent pour plus de la moitié des cas confirmés. Si toutes les tranches d’âge sont touchées par l’augmentation, la progression de l’incidence reste plus marquée chez les jeunes adultes."

Toutes ces données sont consultables ici: site du gouvernement

Les hospitalisations en Bretagne (4)

 Au cours de la dernière semaine, sur le territoire de la Bretagne administrative, il y a eu 12 nouvelles hospitalisations et 4 nouvelles admissions en réa.
Il y en avait 12 et 3 respectivement la semaine précédente (cliquez sur le visuel pour voir l'histogramme).
Le nombre de personnes hospitalisées est stable. Il y a encore 61 patients Covid dans les hôpitaux bretons contre 64 la semaine passée.
6 sont en réanimation.
C'est donc encourageant, même si le nombre d'hospitalisations et d'entrées en réanimation rappellent la dangerosité de la maladie.

Les Tests en Bretagne (4)

Le taux de positivité (histogramme rouge), c'est à dire le % de personnes testées positives par rapport au nombre total de personnes testées, augmente (1,8 positif sur 100 tests contre 1,5 la semaine précédente).
Merci à Patrice Gautier* de continuer à fournir ces données.

Les Tests sur le territoire Rance Émeraude
Notre secteur dépasse pour la première fois la moyenne régionale

Les tests PCR réalisés sur le secteur Rance Émeraude -secteur 6- du 17 au 23 août laissent apparaître 65 cas positifs pour 2989 personnes testées; soit 34 cas de plus que la semaine précédente avec 661 tests de plus (2989 tests contre 2328).

-du 13 au 19 juillet: 11 positifs pour 1386 tests, soit 0.8%
-du 20 au 26 juillet: 16 positifs pour 2054 tests, soit 0.8% (15,53% des cas suspects)
-du 27 juillet au 2 août: 22 positifs pour 2335 tests, soit 0.95% des personnes testées (15,71% des cas suspects)
-du 3 au 9 août: 19 positifs pour 2758 tests, soit 0.69%
-du 10 au 16 août: 31 cas positifs pour 2328 tests, soit 1,33% des personnes testées (seuls 12 cas sur 31 présentaient des symptômes)
-du 17 au 23 août: 65 cas positifs pour 2989 tests, soit 2,17% des personnes testées (17 cas sur 65 présentaient des symptômes).

Il y a donc une hausse significative des personnes testées positives sur notre territoire. Pour autant le nombre important de "testés" sans prescription médicale (37/65) peut indiquer qu'à l'approche de la rentrée, à la fin des vacances, des personnes qui auraient baissé la garde et craignant d'avoir été en contact avec le virus sont allées se faire tester, ce qui est tout à leur honneur et somme toute assez rassurant quant à leur sens des responsabilités.

Le territoire Rance Émeraude reste donc un territoire où le risque de contamination est réel mais bien en dessous de la moyenne nationale.

Renforcement des contrôles dans les restaurants et débits de boisson

Être solidaires, c'est aussi ne pas mettre les professionnels du tourisme et de l'hôtellerie restauration en situation de risquer une fermeture administrative.
Respectons les gestes barrières: port du masque etc...

Restons vigilants

▶️ Poursuivons les gestes barrières.
▪︎pas de bise
▪︎pas de poignée de main
▪︎masque dans les lieux publics couverts, certains centre-ville et les marchés
▪︎lavages des mains réguliers.

L 'ARS communique

"En cas de symptômes (fièvre, toux, nez qui coule, fatigue intense, perte de goût et odorat, difficultés respiratoires, diarrhées):
-Ne vous rendez pas directement aux urgences ou chez le médecin.
-Restez à domicile, évitez les contacts, appelez votre médecin traitant ou le 0800 130000, numéro vert 24h/24 et 7j/7 (pour toute question non médicale).
-Appelez le SAMU (15) en cas d'aggravation des symptômes avec des difficultés respiratoires et signes d'étouffement ou envoyez un message au numéro d'urgence pour les sourds et malentendants (114).
-Vous êtes également invités à télécharger l'application StopCovid (anonyme, sécurisée et gratuite)."

* Patrice Gautier, maire d'Evran est aussi expert vétérinaire World Organisation for Animal Health.
Depuis le début de la pandémie, il produit des synthèses quotidiennes puis hebdomadaires pour la Bretagne administrative... et c'est particulièrement intéressant.


Philippe Le Roy

Publié le , mis à jour