AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Mutuelle communale, Dinard consulte ses citoyens sur ce service original et utile

La Ville de Dinard porte un projet de Mutuelle Communale (photo AGENDAOU)

La Ville de Dinard lance une consultation sur les besoins en complémentaire santé de ses concitoyens. Une initiative qui a pour objectif de négocier les prix pour proposer des prestations qualitative et une tarification attractive.

Une mutuelle communale

Adhérer à une complémentaire santé est souvent une option à laquelle des personnes renoncent pour des raisons financières. L’équipe municipale s'empare de ce sujet qui devient majeur dans le contexte sanitaire actuel en créant une mutuelle communale.

Nous prenons de plus en plus conscience que la santé est un bien précieux, mais qu’elle a un coût qui ne cesse de croître d’année en année. Notre objectif est de permettre d'adhérer, sans limite d’âge, sans questionnaire de santé ni conditions de ressources à une complémentaire santé. Notre rôle est d’être un facilitateur entre la complémentaire santé et l’adhérent. Il n’y aura aucun coût dans le budget de la ville,
Muriel Béziel, 5e adjointe, déléguée aux affaires sociales de la ville, chargée de conduire ce projet de mutuelle communale.

Sonder les besoins

La première étape est le lancement d'un questionnaire (aux informations confidentielles) pour estimer le nombre de Dinardaises et Dinardais intéressés par ce dispositif. Il s’adresse à  tous et la ville ne sera qu’intermédiaire.
"Chacun sera évidemment libre de contracter ou non avec la complémentaire santé retenue."
Réponse avant le 12 avril (cliquer sur le visuel pour voir le questionnaire)


Étape suivante, des réunions de présentation de la mutuelle : coût, prestations, modalités d’inscription.


Questionnaire également disponible à l'accueil de la mairie, auprès du C.C.A.S., à la médiathèque, en téléchargement sur le site internet de la ville et les réseaux sociaux.
Il sera également publié dans le prochain magazine de la ville, distribué dans les boites aux lettres.


Nathalie Le Roy

Publié le