AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Monnaie Locale et Parc Naturel Régional, soirée débat à Dinan

Dinan-Léhon

Monnaie locale et PNR: exemple du PNR de la haute vallée de Chevreuse

Soirée organisée par les Amis du PNR avec la participation du PNR de la haute vallée de Chevreuse (vidéo-conférence), de la Maillette (monnaie locale du pays de Dinan) et de Coeur Emeraude.

La monnaie locale symbolise l'adhésion sur un territoire à des valeurs partagées: protéger l'environnement par des circuits courts, dynamiser un tissu économique local et resserrer le lien social.

Pour le citoyen c'est redonner du sens à la monnaie, pour le consommateur c'est privilégier les entreprises manifestant leur attachement au territoire, pour les professionnels c'est un moyen de gagner et de fidéliser de nouveaux clients, de montrer leur implication dans la vie locale et de donner du sens à leur entreprise.

Le Parc Naturel Régional Haute Vallée de Chevreuse, après avoir mené une étude d'opportunité, a mis en place une monnaie locale sur son territoire: La Racine.

L'objet de notre débat est de se demander si une monnaie locale est un atout pour un parc et si oui comment dupliquer l'expérience du parc de la Haute Vallée de Chevreuse.

Après avoir rapidement présenté ce qu'est une monnaie locale, nous demanderons par vidéoconférence aux représentants du Parc de la haute vallée de Chevreuse et de la Racine de nous raconter leur expérience et de nous présenter les effets de l'introduction de la monnaie locale et la manière qu'ils ont utilisée pour ce faire.

Dans un second temps, alors que notre parc sera créé en 2020, nous nous interrogerons avec les représentants de La Maillette - notre monnaie locale - et de Coeur-Emeraude si ce peut-être un projet intéressant pour notre parc et comment on pourrait le réaliser.

Les Amis du PNR Vallée de la Rance – Côte d'Emeraude rassemblent des citoyens et des associations désireux de s'impliquer dans la vie et la gouvernance du futur Parc.
Pour eux, un PNR doit être non seulement un moyen de protéger et de valoriser les patrimoines qu'ils soient naturels ou culturels, matériels ou immatériels mais aussi d'assurer le développement durable du territoire.
C'est l'idée de ce débat autour d'un projet qui s'appuie sur les professionnels locaux (qui pourront aussi profiter d'une labellisation « PNR ) et sur les habitants du territoire qui pourront participer ainsi à la valorisation de l'économie locale.