AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Masterclasse avec le Cascadeur Rémy Julienne à Dinard dans le cadre du Festival du Film Britannique

Dinard

Masterclasse avec le cascadeur Rémy Julienne qui partagera ses secrets de tournage en France et à l'étranger en présence de Hussam Hindi, Directeur artistique du festival du Film Britannique.

La carrière de Rémy Julienne, c’est 50 ans de prestations acrobatiques mécaniques, de créations, de cascades, de mises en scène spécifiques, d’évènements majeurs et un nom accolé à plus de 1400 génériques.

"J’ai commencé à faire mes premiers tours de roue à moto à 12 ans en piquant la 100cc Peugeot que mon père avait caché dans le grenier, sous l’occupation. J'étais extrêmement turbulent.
Un seul maître d'école a su trouver la solution pour calmer mes pitreries: il m'a nommé responsable de la section cinéma et m'a menacé d'être viré si je ne me tenais pas tranquille.
J'ai alors commencé à regarder quantité de films: Chaplin, Mac Sennet, Laurel et Hardy etc".

Le décor est planté, la passion à fleur de peau.

A 24 ans, il achète sa première moto de cross, une Monet Goyon 232cc.
Il devient champion de France 500cc avec une Gilera Saturno, 2ème de la coupe de France en 1960 et 1962, et est plusieurs fois sélectionné en équipe de France.
En 1982, il remporte les 24 heures motonautiques de Rouen avec Bruno Masurier et Jean-Claude Bouttier.

Rémy entre dans le cercle du film d’action en 1964 avec Mylène Demongeot, Louis de Funès et Jean Marais dans "Fantômas".
Après 3 ans de collaboration, Gil DELAMARE, célèbre cascadeur de l’époque, lui confie la responsabilité de l’équipe de cascades mécaniques d’un film devenu culte: "La Grande Vadrouille".
En 1966, la mort de Gil décide de l’avenir de Rémy: les producteurs et réalisateurs lui demandent s’il se sent capable d’assurer la suite de ses contrats.

Il règle des cascades pour les plus importantes productions étrangères et films populaires français tels que "Rien que pour vos yeux", "Octopussy", "Dangereusement vôtre", "Tuer n’est pas jouer", "Permis de tuer" de John Glen, "GoldenEye" de Martin Campbell et la série des "Gendarmes de Saint-Tropez" de Jean Girault.

Tout au long de sa carrière, Rémy a souhaité magnifier la cascade en la positionnant dans le cadre d’une histoire afin de démontrer la dimension artistique de l’action, sublimée par les hommes de l’ombre et ainsi marquer une progression : la cascade devient un Art.
Cinéma et sport deviennent MAGIE!

En 1990, Disney Imagineering USA demande à Rémy de concevoir un show de cascades sans casse, renouvelable plusieurs fois par jour, difficilement imitable et de classe internationale.
En 2002, le spectacle "Moteurs, Action!" voit le jour lors de l’ouverture du Parc n°2 de Disneyland Paris, dévolu au Cinéma.
Le succès est immédiat: l’attraction remporte le meilleur indice de satisfaction du public jusqu’à nos jours.

Au cours de ces nombreuses années, Rémy a obtenu quelques récompenses:
1981. Award aux USA en tant que meilleur coordinateur de cascades pour le film de James Bond "Rien que pour vos yeux"
2012. Trophée d’honneur des Tickets d'Or
2012. Trophée Vulcain de la Commission Supérieure Technique Cannes
2014. Prix Henri Langlois - Arts et Techniques de la Cascade lors des Rencontres Internationales du Cinéma
2014. Prix de la Mémoire du Cinéma Français de l'Association de la Presse Etrangère lors de la Cérémonie de la Plume d’Or, à l'occasion des 50 ans de carrière de Rémy au service du cinéma français et international

Un prix Rémy JULIENNE est remis chaque année depuis 1999, lors du Festival du Cinéma de Valenciennes, à un comédien capable d’aborder avec le même talent des rôles physiques et des personnages intimistes dans des films d’auteur.


Rémy Julienne, 50 ans de cascades
Rémy Julienne, l’as de l’action
Rémy Julienne dans "On a retrouvé la mémoire"
Photos Denis Broussard