AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Marche mondiale contre Monsanto à Saint-Malo, AGIR MAINTENANT contre les multinationales de l'agrochimie

Saint-Malo

Les citoyens du collectif Unis pour le Climat de Saint-Malo avaient organisé la marche pour le climat du mois de mars et rassemblé 1800 personnes.

Pensez au co-voiturage !
>> Dinard 13h30 au départ du parking du cimetière (côté station service)
>> Pleurtuit à 13h30 au départ de la place de l'église
>> Dol de Bretagne à 13h30 au départ du parking devant la cathédrale
>> Dinan à 13h30 au départ du parking devant Émeraude Cinémas

Thème de la Marche pour le Climat: la lutte contre Monsanto

Marche mondiale contre Monsanto – Bayer mais aussi toutes les multinationales de l’agrochimie qui s’approprient le vivant, polluent l’air, l’eau, la terre, menacent dangereusement notre santé à tous et la biodiversité (Syngenta, BASF, Dow Chemical, DuPont, ChemChina, Limagrain...) dans une opacité et une volonté de désinformation folle.

La France est le premier consommateur européen de pesticides et le troisième au niveau mondial.
Nous, citoyens, devons ensemble et massivement exiger que cela cesse.
Nous voulons une révolution agricole qui respecte la planète et ses habitants.
Une révolution basée sur les méthodes de l’agroécologie qui préservent les biens communs pour nous et nos enfants.

"Aujourd'hui, on teste des produits chimiques dans les champs avant même qu'ils soient autorisés sur le marché."
Depuis 2008, 15 enfants sont nés avec des malformations aux bras dans des zones rurales françaises distinctes, à quelques kilomètres les uns des autres. Envoyé spécial a enquêté…

L'enquête d'Envoyé Spécial

Pour nous, pour nos enfants, pour les générations à venir...
Un seul mot d'ordre: Mobilisation!

Rendez-vous à Saint-Malo!
Venez en famille, entre collègues ou amis! Rejoignez les rangs de ceux qui veulent participer à la construction d'un futur viable.


>>>Lien vers la Déclaration du Secrétaire Général de l'ONU António Guterres pour sonner le Tocsin climatique:
"Car chaque jour où nous ne parvenons pas à agir est un jour où nous nous rapprochons un peu du destin qu'aucun d'entre nous ne souhaite"


En 1972, le Club de Rome nous a mis en garde et n’a pas été entendu.
En 1992, le Sommet de Rio nous a prévenus et n’a pas été entendu.
En 1997, le protocole de Kyoto nous a rappelés à l’ordre et n’a pas été entendu.
En 2012, le sommet Rio+20 nous a pressés d’agir et n’a pas été entendu.
En 2015, l’accord de Paris nous a engagés à agir et n’a toujours pas été entendu.


Près de 50 années de refus d’entendre, devant ce qui apparaît comme le plus grand défi que l’Humanité ait jamais eu à affronter.
Aujourd’hui, nous n’avons plus le luxe d’attendre. Le réchauffement climatique se conjugue au présent partout dans le monde avec les pollutions et les catastrophes climatiques et écologiques se multiplient en faisant d’ores et déjà de nombreuses victimes, souvent les plus exclu·e·s d’entre nous.