AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Lettre ouverte du collectif Sortir du nucléaire Saint-Malo aux candidats de la 7ème circonscription d'Ille-et-Vilaine

Dans le contexte actuel, la stratégie énergétique pour les 5 prochaines années sera décisive.

Nous reprenons in extenso la lettre ouverte telle qu'elle nous est parvenue.

LÉGISLATIVES 2022 Lettre ouverte aux candidatEs de la 7ème circonscription d'Ille & Vilaine

Depuis sa création en 2011, au lendemain de la catastrophe de Fukushima, le collectif Sortir du nucléaire – Pays de Saint-Malo s'est donné comme but d'informer sur les dangers de l’énergie nucléaire, militer pour en sortir le plus rapidement possible et informer sur les moyens d’y parvenir: économies d’énergie et énergies renouvelables (ENR).
Les 12 et 19 juin prochains auront lieu les élections législatives. La composition de la prochaine Assemblée Nationale sera déterminante pour l’avenir énergétique de notre pays !
En effet les députéEs auront, par leurs votes, le pouvoir d’arrêter ou non le plan de construction de nouveaux réacteurs promis par Emmanuel Macron, de prolonger ou non le fonctionnement des réacteurs actuels, d'orienter ou non, les crédits vers les économies d'énergies et le développement des ENR.
C'est pour que les citoyen.nes puissent voter en toute connaissance de cause que notre collectif vous adresse publiquement les questions suivantes :
- Défauts de conception, défaillances techniques, parc vieillissant, terrorisme, inondations, erreur humaine... Le risque d’accident nucléaire existe et les incidents qui surviennent régulièrement dans les centrales françaises doivent nous alerter!
VOTEREZ-VOUS POUR LA PROLONGATION DU FONCTIONNEMENT DES RÉACTEURS ACTUELS OU POUR LEUR ARRÊT?
- Les coûts du nucléaire sont exorbitants. Partout dans le monde, les nouveaux projets explosent les budgets. En France, l’EPR de Flamanville, initialement budgété à 3,3 milliards d’euros coûtera probablement près de 20 milliards !
VOTEREZ-VOUS POUR LA CONSTRUCTION DE NOUVEAUX EPR?
- Le nucléaire est complètement hors délais pour répondre à l’urgence climatique ! Ce n’est pas une énergie verte : les mines d’uranium comme les déchets radioactifs peuvent polluer le sol et les eaux sur des centaines de milliers d’années.
VOTEREZ VOUS POUR ORIENTER PRINCIPALEMENT LES BUDGETS VERS LES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE ET LE DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES?
Le nucléaire appartient au passé : il n’est pas, et ne sera jamais, une énergie sûre, propre et durable !
Il est urgent de lui tourner le dos et d’investir dans une politique basée sur les économies d’énergies et les vraies énergies renouvelables.
Merci de vos réponses à adresser à : sdnpaysdestmalo@gmail.com

Le mot d'AGENDAOU

L'énergie est le grand défi des mois qui viennent.

La guerre en Ukraine et l'arrêt des importations de gaz et de pétrole en provenance de Russie sont l'occasion de réduire nos émissions de gaz à effet de serre et de lutter ainsi efficacement contre les changements climatiques.
Le nucléaire est parfois présenté comme la solution, ce qui est faux pour 2 raisons:

  • Si nous prenons l'exemple de l'EPR de Flamanville, il s'est écoulé 17 ans depuis que la loi d’orientation sur l’énergie du 13 juillet 2005 a fourni le cadre législatif pour le projet EPR qui n'est toujours pas en fonctionnement.
    Dans 17 ans, il sera trop tard pour agir sur le climat. Selon le GIEC, il faut agir très vite
    .
  • Le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk, a pointé sa «fragilité » ainsi qu’« un manque d’anticipation et de précaution qui pourrait fragiliser le fonctionnement des centrales nucléaires si les capacités d’entreposage des combustibles usés venaient à être saturées »... ce qui sera le cas au plus tard en 2030.
    Sources Reporter; France 3

La seule issue est donc d'investir dans les énergies renouvelables tout en favorisant les économies d'énergie.
Le chantier est ouvert!


Philippe Le Roy

Publié le