AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Les Sauvages, Duo Alto et Accordéon, Concert à la Villa les Roches Brunes à Dinard

Dinard

Les Sauvages est un duo constitué par Antonin Le Faure à l’alto et à la viole d’amour et Vincent Gailly à l’accordéon.
Leur nom fait référence à l’œuvre éponyme de Jean-Philippe Rameau.

Antonin et Vincent se rencontrent au Conservatoire de Paris et jouent ensemble au sein de divers ensembles de musique de chambre, notamment à la Cité internationale universitaire et au Petit Palais.
Animés d’un même enthousiasme pour les musiques anciennes et contemporaines, ils créent Les Sauvages, un duo pour explorer ces répertoires.
Leur formation se distingue par les sonorités étonnantes qui naissent de l’association de l’alto et l’accordéon et par leurs programmes originaux, réunissant dans un même concert des œuvres de compositeurs tels que Philippe Hersant ou Gérard Pesson avec celles des maîtres du Baroque et de la Renaissance.
La viole d’amour renforce ces liens entre musique passée et présente en s’invitant dans certaines pièces, tant anciennes que nouvelles.

PROGRAMME

• Garth Knox > Fuga libre (2008), alto seul
• John Dowland > Clear or cloudy (1597)
• Georg Friedrich Haendel > The Harmonious Blacksmith (1720)
• Fabien Touchard > Danse (2021), commande des Sauvages
• Jean-Philippe Rameau > La Livri (1741)/ Gavotte et six doubles (1728), accordéon seul/ L’entretien des Muses/ La Rameau
• Philippe Hersant > Lully Lullay


Billetterie
Réservation ICI
Sur place le soir des concerts, dans la limite des places disponibles
> Port du masque et passe sanitaire


Depuis 2018, Les Jeudis de Roches Brunes proposent une série de concerts invitant le public à renouer avec la tradition des soirées privées données dans l’intimité des somptueuses villas dinardaises de la Belle Époque.
La saison musicale des Jeudis de Roches Brunes et ses traditionnels concerts classiques élargit, pour la 1ère fois, sa programmation à d’autres univers musicaux, avec des concerts de musiques actuelles.
Faire découvrir de nouveaux talents dans l’emblématique villa dinardaise se veut une façon de décloisonner les univers et les publics, de créer un pont entre modernité et tradition.