AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Les Rencontres du Parc Naturel Régional, conférence de Gilles BOEUF, Ré-harmoniser Humanité et Biodiversité - #5 à Saint-Malo

Saint-Malo

A l'iniative de COEUR Émeraude, plusieurs Conférences avec de grands témoins, politiques, scientifiques se tiendront tout au long de l'année sur le territoire du futur Parc Naturel Régional Vallée de la Rance-Côte d'Emeraude

Pensez au co-voiturage !
>> Cancale à 17h30 au départ de l'aire de covoiturage du Fort Saint-Père
>> Dinan 17h30 au départ du parking d'Emeraude Cinémas
>> Dinard 17h30 au départ du parking du cimetière (côté station service)
>> Pleurtuit à 17h30 au départ de la place de l'église
>> Saint-Cast à 17h10 au départ du parking de l'office du tourisme

5ème Rencontres du Parc Naturel Régional Vallée de la Rance-Côte d’Émeraude
En perspective du futur Parc naturel régional « Vallée de la Rance-Côte d’Emeraude», et en collaboration avec le Conseil Scientifique et Prospectif du projet de Parc, l’association COEUR Emeraude organise en 2019 et 2020, avec le soutien de la Région Bretagne, et des Conseils Départementaux des Côtes d’Armor et d’Ille-et-Vilaine, un cycle de conférences-débats intitulé "Les Rencontres du Parc". Celles-ci sont labellisées «Breizh COP» et s’inscrivent ainsi dans cette dynamique régionale.

Après Nicolas HULOT, Romain LAFARGE et Jean JOUZEL, Elisabeth LOIR-MONGAZON et Georges LEMOINE, Gilles BOEUF, spécialiste internationalement reconnu de la recherche sur l'évolution et la gestion de la biodiversité, interviendra sur le thème: "Ré-harmoniser Humanité et Biodiversité".

Bien entendu, l’humain fait partie de la biodiversité mais il s’en est singulièrement «distingué», étant devenu la plus puissante force d’évolution sur notre planète. Nous nous proposons au cours de cet exposé de revenir sur la mise en place de l’humanité au sein de la diversité des êtres vivants. La situation peut apparaître paradoxale, d’un côté, des travaux très récents démontrent l’incroyable connectivité de tous les êtres vivants entre eux, y compris entre symbiotes et hôtes, et l’humain n’y fait pas exception et par ailleurs l'humain imagine de plus en plus se détacher grâce à sa technique du restant des autres espèces vivantes.
Aujourd’hui, c’est l’accélération effroyable des impacts des activités humaines qui nous préoccupe, ce que l’on appelle l’anthropocène – destruction des écosystèmes, pollution généralisée, dissémination de tout partout (la «roulette écologique ), surexploitation des stocks (forêts, pêches), et enfin bien sûr ce climat qui change beaucoup trop vite et dans lequel nos activités sont massivement impliquées.

La présentation sera suivie d'un débat ouvrant la réflexion à ce que l'on peut mettre en oeuvre pour contrer cette tendance. Une attention particulière sera portée sur l'intérêt d'un Parc Naturel Régional sur notre territoire pour développer un projet de société mettant la conservation de la nature et de la biodiversité au cœur des préoccupations.


TOUT SAVOIR sur Gilles BOEUF: Professeur à Sorbonne Université (Université Pierre et Marie Curie, UPMC), affecté à l’Observatoire Océanologique de Banyuls après avoir passé 20 ans à l’IFREMER de Brest (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer), Gilles BOEUF est un spécialiste de physiologie environnementale et de biodiversité. Il a été Président du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), entre 2009 et 2015. Il a également été professeur invité au Collège de France pour l’année universitaire 2013-2014, sur la Chaire «Développement durable, énergies, environnement et sociétés» et avait alors dédié son enseignement aux interactions biodiversité et humanité.
Il a été deux années conseiller scientifique au cabinet de Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer. Il est aujourd’hui président du Conseil Scientifique de l’Agence française pour la Biodiversité. Il a reçu en 2013 la Grande Médaille Albert 1er de Monaco pour l’ensemble de sa carrière, dédiée aux mers et à l’océan.

LA SUITE:
Les conférences à venir seront notamment consacrées aux thèmes suivants :
7/11: Eric FEUNTEUN «Sur le territoire du Parc, quelle nécessaire gestion intégrée des systèmes marins et des
relations terre-mer, face aux changements annoncés?»;
Vincent DUBREUIL: «Quelles implications du réchauffement climatique sur les milieux ruraux du Parc?»;
Philippe LEGOFF, Yves MORVAN: «Quel avenir pour l’économie au sein du Parc?»
Laurent LABEYRIE«Quelle stratégie environnementale au sein d’un Parc naturel régional ? Le cas du Golfe du
Morbihan»…


POUR ACCEDER A L'ENSEMBLE DU PROGRAMME DE RENCONTRES, Cliquez ICI
#rencontresdupnr