AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Le UNHCR a besoin de nous pour faire face à l'afflux de réfugiés

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés travaille dans plus de 140 pays à travers le monde.
Elle a besoin de votre soutien pour répondre aux besoins urgents des personnes déplacées confrontées à l’insécurité alimentaire

Une crise alimentaire sans précédent

Conflits, changements climatiques, pénuries, entraînent une crise alimentaire aux conséquences dramatiques pour les personnes déracinées.

Nous assistons à un important déplacement de populations qui fuient l’insécurité alimentaire, alors que la malnutrition infantile atteint des niveaux critiques.
UNHCR

Guerre, crime organisé, sécheresse, famines... les populations démunies

L’Afrique subsaharienne abrite plus de 26% des réfugiés du monde entier.
C'est au Soudan que la situation est la plus critique.
Aux Amériques, le crime organisé, les groupes armés, l'apatridie et des décennies de conflit représentent un défi majeur pour les populations locales. Plus de sept millions de personnes sont maintenant déracinées.
La région Asie et Pacifique accueille 7,7 millions de personnes relevant de la compétence du HCR, dont 3,5 millions de réfugiés, 1,9 million de déplacés internes et 1,4 million d'apatrides. Les réfugiés sont majoritairement originaires d'Afghanistan et du Myanmar.
La région Moyen-Orient et Afrique du Nord demeure confrontée à des situations d'urgence multiples et complexes, d'une ampleur sans précédent. La violence et l'instabilité dans des pays comme la Syrie, l'Iraq, le Yémen ou encore la Lybie ont forcé des millions de personnes à fuir leurs foyers.
L'Europe, qui a traditionnellement offert un sanctuaire aux réfugiés,  n'est plus épargnée depuis la guerre en Ukraine...


Aujourd’hui, 80% des personnes déplacées sont des femmes et des enfants.
La situation empire et chaque jour, de plus en plus de familles et de personnes vulnérables sont forcées de fuir et ont besoin de soutien.

Pour répondre à leurs besoins vitaux, le HCR en appelle à la générosité du grand public.

150 € (37€ après réduction fiscale*) peuvent par exemple couvrir les besoins alimentaires mensuels d'une famille de cinq personnes dans les régions touchées par la sécheresse en Ethiopie.

JE FAIS UN DON


*75% de vos dons faits en 2023 au HCR du 1er janvier au 31 décembre 2023 sont déductibles de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 1 000 € de dons. Au-delà, une réduction de 66% est appliquée dans la limite de 20% du revenu imposable. Pour rappel, le HCR est une organisation reconnue d’intérêt général dont le financement dépend des contributions volontaires de ses donateurs.

Publié le