AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Le moral des 18/30 ans est au plus bas depuis six ans selon le baromètre DJEPVA 2021

Baromètre DJEPVA sur la jeunesse 2021 - AGENDAOU

La direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), service du Ministère de l’Éducation Nationale, vient de communiquer les résultats de la 6e édition du Baromètre sur la jeunesse.

Baromètre DJEPVA sur la jeunesse

Ce 6ème baromètre DJEPVA sur la jeunesse a été mis en place par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC) à la demande de la direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA) en collaboration avec l’Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP).
Il fournit une analyse des réponses apportées par 4644 jeunes âgés de 18 à 30 ans ayant participé à l'enquête du 8 mars au 8 avril 2021.

Les thèmes abordés

  • Les aspirations : l’état d’esprit actuel, la satisfaction vis-à-vis de la vie actuelle et les perspectives futures, le vécu de la pandémie, la confiance ou l’inquiétude face à l’avenir, le sentiment de solitude, l’impact de la crise sanitaire sur les aspirations de sociabilité.
  • L’accès aux droits sociaux : le non-recours aux droits sociaux, les motifs de non-recours, la connaissance d’une sélection de dispositifs sociaux et les attentes d’aides des pouvoirs publics, la connaissance des dispositifs d’aide aux jeunes mises en place dans le contexte de la crise sanitaire.
  • La mobilité quotidienne : l’impact de la crise sanitaire sur les déplacements quotidiens, le passage au télétravail ou aux études en distantiel, le souhait de continuer le distantiel après la crise de la Covid.
  • Les projets d’avenir et l’emploi : les critères qui interviennent lors du choix du projet professionnel, l’impact de la crise sur les choix professionnels, le type de projet à l’horizon de cinq ans, la capacité de se projeter dans l’avenir.
  • L’engagement citoyen : l’adhésion associative, l’engagement bénévole, les freins et leviers à l’engagement bénévole, mais aussi les différentes formes de participation à la vie publique au cours des douze mois précédant l’enquête, comme le vote aux dernières élections municipales, le sentiment d’appartenir à une génération sacrifiée, les attentes en termes de politique sanitaire (plus stricte ou moins contraignante pour les libertés individuelles).
  • L’expérience d’inégalités et de discriminations : les discriminations personnellement subies au cours des cinq dernières années, les circonstances de discrimination.
  • La mobilité et l’expérience internationale (questions posées uniquement aux jeunes métropolitains) : les départs à l’étranger dans d’autres pays européens (hors vacances) au cours des cinq dernières années, l’impact de la crise sanitaire sur les départs à l’étranger, le projet de partir au cours des cinq prochaines années.

La crise sanitaire a fortement affecté le moral des jeunes

Le sentiment des jeunes que leur vie actuelle est en phase avec leurs attentes enregistre le plus bas niveau (59 %) observé depuis 2016 et la création du Baromètre DJEPVA sur la jeunesse.
Leur confiance en l'avenir a perdu 7 points en un an.
Près d'un jeune sur deux (49 %) considère que la pandémie a été une période particulièrement pénible à vivre.

Un sentiment fréquent de solitude est relaté par 41 % des jeunes en 2021[...]
L’effritement de la satisfaction dans sa vie va de pair avec une plus grande difficulté à se projeter dans l’avenir et à se fixer un projet[...]

Un ressenti d'autant plus fort qu'ils rencontrent des difficultés d'emploi.
Dans ce contexte, les auteurs pointent une attente croissante à l’égard des pouvoirs publics, en particulier s’agissant de la recherche d’emploi (+8 %).

Le Baromètre 2021 (223 pages)


Nathalie Le Roy

Publié le