AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Lamballe, la Route Départementale 28 désormais réservée aux amphibiens

La site est désormais sécurisé pour les espèces qui y vivent.

Résultat d'un long travail de collaboration entre naturalistes et collectivités, la suppression définitive d'une route départementale au bénéfice de la biodiversité est une décision qui fait date.
La voix de la nature se fait entendre à Lamballe et signe un sursaut écologique nécessaire.

Depuis le 13 décembre, la route départementale 28 qui traverse La Poterie, commune de Lamballe (22), est officiellement fermée définitivement.
Une décision prise par Lamballe-Armor, Lamballe Terre & Mer et le Conseil Départemental pour protéger les populations d'amphibiens, fragilisées et mises en péril par le trafic routier dans ce secteur.

Une décision historique et inédite, qu'il convient de féliciter,
salue France Nature Environnement

France Nature Environnement Bretagne souligne une décision exemplaire et courageuse des élus, fruit d'un long travail de prospection et d'intervention de bénévoles pour mieux connaître la qualité des populations et protéger la traversée de la route pour les reproducteurs.

Le site remarquable de La Poterie accueille 5 espèces de tritons plus un hybride, une forte population de crapauds épineux et plusieurs espèces de grenouilles.

Ces constatations peuvent paraître anodines, mais elles contribuent à une meilleure connaissance de la biodiversité dont l'organisation dans des écosystèmes équilibrés, est un élément indispensable à la vie sur Terre.
En protégeant ces amphibiens, c'est tout un cortège d'espèces que l'on protège. A l'heure du constat dramatique de la perte de la biodiversité et des dérèglements issus de la dégradation des habitats naturels et du fonctionnement des écosystèmes, les associations membres de FNE Bretagne soutiennent largement cette initiative et engagent de nombreux élus à emboîter le pas du travail collaboratif entre naturalistes et gestionnaires de collectivités.

Nul ne sait ce dont sera fait l'avenir, mais personne ne peut s'affranchir de la Nature.

Photos Pierre Alexis Rault (à gauche le crapaudrome/ à droite un triton marbré)

Publié le