AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

L’OMS fait le bilan de sa stratégie pour contrer les méfaits environnementaux et médico-sociaux du tabac

OMS - Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'usage du tabac fait environ huit millions de victimes par an.

La Journée mondiale sans tabac du 31 mai, a mis l’accent sur l’impact environnemental dramatique de l’industrie du tabac.

Entrée en vigueur en 2005, la Convention cadre pour la lutte antitabac a pour finalité de « protéger les générations présentes et futures contre les effets dévastateurs sanitaires, sociaux, économiques et environnementaux » de l'industrie du tabac

600 millions d’arbres sont détruits chaque année pour produire des cigarettes qui tuent plus de huit millions de personnes.

On peut se demander depuis 17 ans, quels progrès ont été faits en ce qui concerne la consommation de tabac ?

D’abord, on enregistre, et pour la première fois, un recul léger mais constant du nombre absolu de consommateurs de tabac, hommes et femmes confondus.
De 1,37 milliard de fumeuses et fumeurs en 2000, on est passé à 1,3 milliard en 2020, et on devrait arriver, selon nos estimations, à 1,27 milliard en 2025.
Dans le détail, si le nombre d’hommes fumeurs a semblé stagner pendant la même période, le recul parmi les femmes est très marqué, puisque on compte 104 millions de fumeuses en moins depuis l’an 2000.
D’autre part, entre 2007 et 2019, le taux de tabagisme est passé d'une moyenne mondiale de 22,7% à 17,5%, soit une réduction relative de 23% en douze ans.
Dans le même laps de temps, le tabagisme chez les hommes est passé de 37,5% à 29,6% et celui des femmes de 8,0% à 5,3%.
Autre chiffre intéressant : en 2000, 32,7% de la population mondiale (hommes et femmes âgés de 15 ans et plus) consommait une forme de tabac.
En 2020, ce taux est tombé à moins d'un quart (22,3%) de la population mondiale. Si les efforts contre le tabagisme sont maintenus dans tous les pays, ce taux devrait encore diminuer pour atteindre environ un cinquième (20,4%) de la population mondiale en 2025.
Enfin, on doit aussi relever qu’à l'échelle mondiale, le taux de tabagisme chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans est tombé de 20,8% en 2000 à 14,2% en 2020.
On s’attend à un taux de 13% en 2025.

Dr A. Blanco Marquizo, Cheffe du Secrétariat de la Convention-cadre

Le coût économique exorbitant du tabac

 On estime que le tabac coûte à l'économie mondiale quelque 1400 milliards de dollars en soins de santé et en perte de productivité, soit environ 1,8% du PIB mondial.

L'article complet de l'ONU


NLR

Publié le