AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Dossiers

L'isolation, la meilleure solution aux factures de chauffage élevées

“Fin du monde” et “fin du mois”, même combat!
Sur la question du chauffage, il n’y a aucun doute.
Des millions de Français·es ont du mal à se chauffer, tandis que nos émissions de gaz à effet de serre se maintiennent à des niveaux alarmants.
Rénover massivement les logements permettrait de s’attaquer à ces deux problèmes en même temps. Ne manque que la volonté politique...

Le chauffage représente 60% de l’énergie consommée à la maison

C’est un gouffre financier : hors transports, un ménage français dépense en moyenne 140 euros par mois pour sa consommation d’énergie.
Pour les 12 millions de personnes qui habitent dans des “passoires thermiques”, ces logements très mal isolés (étiquetés F ou G), la facture monte même à 160 euros en moyenne par ménage et par mois.
De l’argent et de l’énergie que l’on jette littéralement par les fenêtres.

Et ce n’est pas tout : le chauffage pèse aussi lourdement sur notre empreinte carbone. Beaucoup de logements sont encore chauffés au fioul, au gaz ou avec de vieux convecteurs électriques, très énergivores.
Pour les propriétaires les plus modestes, il est presque impossible de changer ces vieilles chaudières sans aide.


La solution: l'isolation!

On connaît la solution : isoler massivement les logements, en commençant par les passoires thermiques, afin de conserver la chaleur (et la fraîcheur en été). Malheureusement, la volonté politique n’est pas au rendez-vous.
La France s’est fixée des objectifs qu’elle ne respecte pas : au lieu de rénover plus de 500 000 logements chaque année, les pouvoirs publics rognent sur les budgets et ralentissent le rythme.
C’est l’une des raisons qui ont conduit Nicolas Hulot à la démission.


On veut rénover 500 000 passoires thermiques [par an]. Or, on a baissé de moitié les moyens pour rénover ces bâtiments. Je sais déjà, au moment d’acter ce plan de rénovation, que l’on ne pourra pas atteindre les objectifs.
Nicolas Hulot

Si vous êtes propriétaire, renseignez-vous quand même sur les aides financières existantes, sur les erreurs à éviter pour réussir votre projet de rénovation et, le cas échéant sur les leviers pour mobiliser votre copropriété.

Conseils pratiques

Et au quotidien, que peut-on faire ? Quelques conseils de bon sens pour ne pas gaspiller la chaleur :

  • Isolez les pièces que vous ne chauffez pas du reste du logement,
  • Baisser le thermostat quand vous vous absentez,
  • Purger régulièrement les radiateurs.
  • Choisissez un logement avec de grandes ouvertures à l'est et au sud (l'ouest est trop chaud l'été)

Vous pouvez également mettre un pull et des habits chauds avant de monter le chauffage : il est bien plus économe de chauffer votre corps qu’une pièce entière.

Bon à savoir

Si vous avez un chauffage collectif, sachez que depuis le 25 octobre 2020, les frais de chauffage doivent être individualisés, selon la consommation réelle de chaque appartement. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à écrire au propriétaire ou à la copropriété, peut-être ne sont-ils pas encore au courant.

Conclusion

la planète se réchauffe et nous on se les pèle en hiver… Il est temps que les pouvoirs publics rehaussent leurs ambitions. En attendant plus de financements (et moins de beaux discours), voici encore plus de conseils pour réduire votre facture dès l'hiver prochain...
Les conseils de l'ADEME


Article Greenpeace adapté par Philippe Le Roy
Visuels ADEME

Publié le