AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

L'Impasse Nucléaire, Journée pour débattre et s'informer à Saint-Malo

Saint-Malo

Journée de conférences, débats, projections, expositions, spectacles, organisée par le collectif "Sortir du nucléaire - Pays de Saint-Malo", qui permettra de s'informer sur les conséquences des choix gouvernementaux en matière de politique énergétique.

Journée l'Impasse Nucléaire

• Une programmation de l’énergie qui acte la prolongation d’une vingtaine de réacteurs à 50 ans de fonctionnement et plus.
• La poursuite du programme EPR à Flamanville, malgré les malfaçons, les retards, les surcoûts...
• La poursuite du retraitement du combustible usé à La Hague et la production du combustible MOX, générant de nouveaux déchets.
• La poursuite, à Bure, du projet Cigéo d’enfouissement pour des milliers d'années de déchets radioactifs de moyenne et haute activité à vie longue.

LE PROGRAMME DE LA JOURNÉE
> 10h00 - Ouverture au public
Toute la journée - Expositions, stands, vidéos, petite restauration, films, débats.
> 10h30/12h00 - Conférence/Débat "Le nucléaire et la finance" par Jean ROHEL (ATTAC Pays malouin-Jersey).
> 12h30 Spectacle - Questions pour un ... Champignon!
> 14h00/15h30 - Conférence/Débat "EPR: la saga continue" avec André JACQUES, président du CRILAN.
> 16h00/18h00 - Film "La 4ème révolution: l'autonomie énergétique" + débat
> 18h30 - Spectacle Questions pour un... Champignon!
> 20h30/22h00 - Film "Déchets radioactifs: 100 000 ans sous nos pieds" + débat avec Irène GUNEPIN (coordination BURE STOP).


L'info Plus AGENDAOU:
Flamanville n'est qu'à une petite centaine de kilomètres de Saint-Malo (cf carte jointe).

Ce site de production comporte 3 réacteurs nucléaires. Les deux premiers, Flamanville 1 et 2 sont en service depuis 1979 et ont donc atteint les 40 ans de services initialement prévus.
Flamanville 3 est le fameux EPR.
Son coût initial de 3,4 milliards d’euros a été successivement réévalué à 4 milliards en décembre 2008, à 5 milliards d'euros en juillet 2010, à 6 milliards d'euros en juillet 2011, à 8,5 milliards d'euros en décembre 2012, à 10,5 milliards d'euros en septembre 2015 et enfin à 10,9 milliards d'euros en juillet 2018.
Cette inflation dans le coût dénote une impréparation du projet et une fuite en avant inquiétante pour un équipement mortifère s'il dysfonctionnait.

RAPPEL
Les parents d'élèves doivent chaque année depuis 2014, autoriser les enseignants à distribuer à leurs enfants une pastille d'iode en cas de pollution nucléaire qui atteindrait le territoire Vallée de la Rance - Côte d'Emeraude.
Cette pastille est censée saturer d'iode la glande thyroïde des petits et protéger cet organe...
La distribution serait organisée par la Préfecture qui sous-traite auprès d'une entreprise ayant ses entrepôts en banlieue rennaise...