AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Histoire de territoire et design de demain avec les innovateurs de la baie du Mont-Saint-Michel, Conférence en ligne

Hirel

Dans le cadre de la France Design Week prévue jusqu'au 28 septembre, Kevin Lognoné anime un cycle de conférences sur le thème : "Histoire de territoire, design de demain".
L'occasion d'aborder les innovateurs de la baie du Mont-Saint-Michel, depuis Hirel où l'église paroissiale Saint-Louis du village de Vildé la Marine conserve une horloge Lognoné montée par l'un de ses aïeuls innovateurs.

Restitution de la conférence en ligne


La conférence "Histoire de territoire, design de demain" vise à révéler des trésors humains vivants et partager des enjeux de transmission, en prenant l'exemple de l'horlogerie «philosOEUFique» née pour rapprocher agriculture locale et ressources naturelles.

C'est l'histoire de son arrière grand-père, Théophile Lognoné, bijoutier-horloger passionné par les minéraux marins. Il a notamment utilisé des micro-techniques d'horlogerie pour exploiter des brisures de coquillages et sédiments marins très utiles pour renforcer la solidité de coquilles d'œuf.

L'écosystème coquillier est encore très riche dans toute la baie du Mont-Saint-Michel car les marées favorisent l’évacuation du limon et luttent contre l’envasement.

L'archipel de Chausey a été le premier terrain d'expérimentation des industries Probiomer fondées par Théophile Lognoné : à marée haute, la Grande Île s’entoure d’une cinquantaine d’îlots ; mais quand la mer se retire, c’est plus de 360 écueils qui émergent des eaux.
Ce marnage exceptionnel fait de Chausey le paradis pour la pêche et l'économie bleue. Mais l’archipel n’a pas dit son dernier mot pour développer l'innovation circulaire, avec par exemple la «ferme de Chausey». Le dicton chausiais dit «qui vient à Chausey une fois revient 300 fois!».


L'artiste colombien Rafa Padilla a réalisé une série de tableaux sur les innovateurs de la baie du Mont-Saint-Michel, dont une toile en hommage à Théophile Lognoné.