AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Futur hôpital du Bassin Rance Emeraude, pour le maire de Dinan, la solution proposée n'est pas acceptable

Le maire de Dinan durant ses vœux vendredi 20 janvier -AGENDAOU

Le projet de rénovation de l'offre de soins des pays de Dinan et de Saint-Malo prend un nouveau tournant.
A l'occasion de ses vœux à la population dinannaise, Didier Lechien, maire de Dinan et président du Conseil de surveillance du secteur de Santé Saint-Malo, Cancale, Dinan a été très ferme sur son positionnement.
On fait le point.

Aujourd'hui, deux hôpitaux à revoir

La difficulté à recruter médecins et personnels soignants pousse les autorités de santé à envisager la création d'un nouveau plateau technique au carrefour des territoires du bassin Rance Émeraude.

L'actuel hôpital de Saint-Malo -en mauvais état et pour partie en zone inondable- serait déplacé et l'hôpital de Dinan serait rénové.
Cette rénovation du Centre Hospitalier René Pleven comprendra une restructuration totale de l'établissement, permettant une prise en charges des patients en hospitalisation, soins de suites, mais aussi en urgences...
La chirurgie lourde sera dévolue au nouvel établissement à construire.

Je suis résolu à maintenir à Dinan un équipement de qualité.
Un budget de 100 millions d'€ de travaux sera affecté à l'hôpital de Dinan.
Didier Lechien

Didier Lechien, très ferme

Si l'avenir du site de Dinan semble clair, l'emplacement du futur plateau technique,  avec tous les services pour le Pays de Saint-Malo et les blocs chirurgicaux l'est moins...

Le président du Conseil de surveillance du secteur n'est pas décidé à laisser à l'ARS le choix du lieu d'implantation du nouveau plateau technique hospitalier de territoire.

Si tout le monde s'accorde à le placer sur la rive droite de la Rance, à proximité de l'axe Saint-Malo Rennes, il y a encore des divergences.

L'implantation du plateau technique devra tenir compte de l'accessibilité et de la préservation des terrains agricoles.
La solution proposée actuellement ne répond pas à ces objectifs.
Didier Lechien

Publié le