AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Dossiers

FRELONS ASIATIQUES: le piégeage non sélectif est au mieux inutile, au pire catastrophique pour la biodiversité

Frelons asiatiques

Les frelons asiatiques déciment les ruches.
Le bilan de tous les pièges "maison" peut avoir un impact très négatif pour la biodiversité.
Si il y piégeage, il doit être "expérimental" et surtout très suivi.

Éviter le piégeage des femelles fondatrices de Frelon asiatique en dehors d’un cadre expérimental

Le printemps est la période de l’année où la lutte contre Vespa velutina semble la plus vaine (Monceau et al., 2012 ; Rome et al., 2013b). Cette espèce produit de très nombreuses femelles fondatrices (plus de 500 pour un gros nid), et le printemps est la période où la mortalité des fondatrices de frelons comme de guêpes est la plus élevée, en grande partie du fait de la compétition intervenant entre individus d’une même espèce.
Détruire certaines fondatrices à cette période ne ferait que laisser la place à d’autres (Cottam, 1948 ; Thomas, 1960 ; Gamboa, 1978 ; Edwards, 1980 ; MacDonald & Matthews, 1981 ; Bunn, 1982 ; Matsuura, 1984 ; Donovan, 1991 ; Archer, 2010 ; Archer, 2012).

Stop aux éventuels pièges !

Il n’y a actuellement aucun piège réellement sélectif vis-à-vis du Frelon asiatique.
Même un piège dit « sélectif » a un impact sur les insectes non cibles, car si une sélection physique partielle a lieu pour certains insectes (trop gros pour pénétrer dans le piège ou assez petits pour s’échapper par les petits trous latéraux), le séjour, même court, dans un piège peut avoir un impact (excès de chaleur, humidité, etc.) sur la survie ou la fécondité des insectes capturés (Dauphin & Thomas, 2009 ; Rome et al., 2011a ; Goldarazena et al., 2015).
Pour qu’un piège soit réellement efficace, il faut que son appât soit attractif pour le Frelon asiatique, répulsif pour les autres insectes et durable dans le temps.
Des recherches dans ce sens sont en cours à l’INRA de Bordeaux, au CNRS de Gif-sur-Yvette et à l’IRBI de Tours."

Contrairement à ce qui est parfois préconisé, mettre des pièges est un remède pire que le mal!

Le Muséum National d'Histoires naturelles précise

On peut piéger en cas d’attaque de Frelons asiatiques sur un rucher et uniquement dans ce cas. Nous recommandons de poser des pièges à sélection physique (pour diminuer l’impact sur les autres espèces), de préférence avec comme appât du jus de vieille cire fermentée (appât qui a donné de bons résultats dans ces conditions), mais il faut poser les pièges uniquement au niveau du rucher

Pour aller plus loin

➭ Site du Muséum National d'Histoires naturelles
Frelons asiatiques contre ruche

Publié le , mis à jour