AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Festival Jeux de vagues 2022 à Dinard, Vendredi A l'Aube du Romantisme

Dinard

Venez retrouver la 5e édition Jeux de Vagues les 26-27-28 mai prochains pour une nouvelle exploration d’un répertoire inattendu à l’aube du romantisme.
Organisation > Association Émeraude en Musique
Direction artistique > Emmanuel Mercier

VOIR l'ensemble du Programme


14h > Conférence La Musique au Coeur de la Pensée: Des Lumières au Romantisme
par Eric Francalanza
Au siècle des Lumières, la musique accompagne l’évolution de la pensée, elle en est même tout à la fois l’instrument et la matière. Il semble d’ailleurs qu’elle acquiert un statut nouveau à cette époque.
Elle se chante dans les rues, à l’Opéra et au petit Trianon, se joue dans les salons comme dans la chambre des rois, se peint dans les trumeaux comme dans les tableaux des grands maîtres, se donne à voir dans les planches de l’Encyclopédie comme sur les planches des théâtres de société, de la cour ou de la ville, joue une partition fluide et signifiante dans les œuvres littéraires, orchestre des querelles
qui scandent les grands moments de la vie intellectuelle, tant son existence est
indissociable de la sociabilité de cette époque. Bref, elle suit le rythme haletant
d’un temps où va peu à peu se faire jour une véritable révolution esthétique, qu’on
appelle le Romantisme


18h > Concert Les Langueurs tendres
Flore Merlin, clavicorde
Marine Fribourg, mezzo-soprano
Mathilde Vialle, viole de gambe
Marion Ralincourt, flûte
Roldán Bernabé, violon

Ce concert permettra de faire connaissance avec le clavicorde, instrument favori des réunions entre musiciens pendant le XVIIIe siècle.
Il s’agit, contrairement au clavecin, d’un instrument à cordes frappées.
La différence principale avec le pianoforte dont il est l’un des cousins, consiste en un mécanisme plus simple, mais qui permet néanmoins de transmettre davantage la subtilité et la sensualité du toucher de l’interprète.
La programmation met en valeur les caractéristiques de "l’Empfindsamkeit", dans des œuvres souvent en mode mineur qui évoquent déjà une sentimentalité qu’on ne retrouvera que bien plus tard, dans la génération des grands romantiques de 1830.

Programme
• Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788) > Les langueurs tendres - La capricieuse - La Stahl Wq117/26
• Wilhelm Friedemann BACH (1710-1784) > Polonaise en fa min - Polonaise en mi min
• Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) > An die Freude K53 - Die grossmütige Gelassenheit K149 - Geheime Liebe : Was ich in Gedanken küsse K150 - Die Zufriedenheit im niedrigen Stande K151 - Wie unglücklich bin ich nit K147 - Lobgesang auf die feierliche Johannisloge K148
• Franz Xaver HAMMER (1741-1817) > Sonate pourViole de gambe en ré Maj - Adagio - Allegro - Menuetto - Scherzando
• Johann Joachim QUANTZ (1697-1773) > Sonate pour flûte en si min QV 1:167 - Siciliana - Allegro assai -Vivace
• Carl Heinrich GRAUN (1704-1759) > Sonate en trio en si min C:XV:92 - Adagio - Allegro alla breve - Allegro


20h30 > Concert Une Soirée à Sans-Souci
Marion Ralincourt, flûte
Roldán Bernabé, violon
Mathilde Vialle, viole de gambe
Marine Fribourg, mezzo-soprano
Flore Merlin, pianoforte

Frédéric II, roi de Prusse entre 1740 et 1786, d’une parfaite culture francophile, présente le cas unique d’avoir été, en plus de son rôle de souverain, un véritable musicien, compositeur d’une œuvre importante, en particulier pour la flûte qu’il
jouait en professionnel lors de soirées musicales régulières dans son château de
Sans-Souci à Potsdam.
Entouré dans sa cour de nombreux musiciens de grand talent, il attire autour de lui les plus grands interprètes de son temps et propose au vieux JS Bach le thème principal de «l’offrande Musicale».
Promoteur d’une musique orientée vers le plaisir et l’expression du sentiment, il fonde "l’école de Berlin", qui diffuse à travers l’Europe cette esthétique nouvelle.

Programme
• Frédéric II de Prusse (1712-1786) > Sonate en si mineur pour flûte et pianoforte
Siciliana - Allegretto - Allegro assai - Vivace assai
• Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788) > Fantaisie en fa dièse mineur, pour violon et pianoforte,Wq 80 - „sehr traurig und ganz langsam“
• Carl Friedrich ABEL > Sonate en mi mineur Wko 150 (viole de gambe et pianoforte) - Siciliana - Allegro - Presto
• Josef Anton STEPAN (1726-1797) > Capriccio n°5 en do min (pianoforte)
• Johann Friedrich REICHARDT (1752-1814) > Schäfers Klage d’après un poème de Goethe (Plainte du berger) - Des Mädchens Klage d’après un poème de Schiller
Liebesruhe d’après un poème de Goethe
• Johann SCHOBERT (1735-1767) > Quatuor en fa min op7 n°2 pour clavecin, violon, flûte et violoncelle - Andante - Minuetto - Allegro
#jeuxdevagues2022