AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Festival Jeux de vagues 2022 à Dinard, A l'Aube du Romantisme

Dinard

Venez retrouver la 5e édition Jeux de Vagues les 26-27-28 mai prochains pour une nouvelle exploration d’un répertoire inattendu à l’aube du romantisme.

➭ Un spectacle de danse
➭ Des conférences
➭ Des concerts
Organisation > Association Émeraude en Musique
Direction artistique > Emmanuel Mercier


Remontons les siècles pour découvrir un moment particulier de l’histoire
musicale, dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle.
Bien avant la rupture politique de 1789 a déjà eu lieu à Paris et en Europe une transformation du goût, en peinture, en littérature et en musique. Des aspirations vers plus de naturel dans l’art, et vers une plus grande prise en compte de la sensibilité dans la société, se font jour.
Des influences esthétiques venant de l’Angleterre pour la littérature, de l’Italie pour la musique et le théâtre bousculent le paysage culturel. Des querelles et des controverses animent les créateurs et provoquent un profond renouvellement des œuvres musicales.
Cette plongée dans un siècle tourmenté fait écho aux interrogations toujours actuelles sur le rôle de l’art et sa place dans la société.

Trois journées qui offrent un panorama de quelques compositeurs représentatifs de cette époque particulièrement créative, à la recherche d’un langage plus en phase avec leurs aspirations.

JEUDI

18h > Conférence dansée
Bals et Pantomimes au temps des Lumières

Par la Cie Divertimenty
Faire voir, goûter, toucher à la danse baroque...
Depuis 2006, Guillaume Jablonka et sa compagnie Divertimenty propose des démonstrations, dévoile les secrets des chorégraphies baroques et initie chacun au plaisir de la belle danse.

20h30 > Fêtes Galantes pastorales et Burlesques
Par l’ensemble Stradivaria - direction Daniel Cuiller
L’ensemble Stradivaria nous propose un programme entièrement français, d’une inspiration bucolique autour de la figure de Jean-Jacques Rousseau, dont nous pourrons entendre quelques extraits de son intermède "Le devin de village".
Leclair est le plus éminent représentant de l’école française de violon au XVIIIe siècle et réalise une fusion très personnelle des styles français et italiens. Corrette a introduit quelques airs populaires dans la musique savante et fait intervenir vielles et musettes dans son orchestration. Duphly fait partie des derniers représentants de la grande école française de clavecin. Enfin Racot de Grandval
est essentiellement un musicien de théâtre. "La matrone d’Ephèse" est une farce
burlesque et parodique dont la force comique reste intacte aujourd’hui encore.

Programme
• Jacques Duphly (1715-1789) > Sonate pour violon et clavecin - Ouverture - La Madin - La De May
• Michel Corrette (1707-1795) > Concerto comique N° 25 - Les Sauvages
• Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) > Le devin du village (extraits) - Ouverture et Air de Colin "quand on sait aimer et plaire"
• Jean-Marie Leclair (1697-1764) > Deuxième Récréation de musique - Ouverture - Forlane - Menuet - Badinage - Chaconne
• Nicolas Racot de Ggrandval (1675-1753) > La matrone d’Ephèse


VENDREDI

14h > Conférence La Musique au Coeur de la Pensée: Des Lumières au Romantisme
par Eric Francalanza
Au siècle des Lumières, la musique accompagne l’évolution de la pensée, elle en est même tout à la fois l’instrument et la matière. Il semble d’ailleurs qu’elle acquiert un statut nouveau à cette époque.
Elle se chante dans les rues, à l’Opéra et au petit Trianon, se joue dans les salons comme dans la chambre des rois, se peint dans les trumeaux comme dans les tableaux des grands maîtres, se donne à voir dans les planches de l’Encyclopédie comme sur les planches des théâtres de société, de la cour ou de la ville, joue une partition fluide et signifiante dans les œuvres littéraires, orchestre des querelles
qui scandent les grands moments de la vie intellectuelle, tant son existence est
indissociable de la sociabilité de cette époque. Bref, elle suit le rythme haletant
d’un temps où va peu à peu se faire jour une véritable révolution esthétique, qu’on
appelle le Romantisme

18h > Concert Les Langueurs tendres
Flore Merlin, clavicorde
Marine Fribourg, mezzo-soprano
Mathilde Vialle, viole de gambe
Marion Ralincourt, flûte
Roldán Bernabé, violon

Ce concert permettra de faire connaissance avec le clavicorde, instrument favori des réunions entre musiciens pendant le XVIIIe siècle.
Il s’agit, contrairement au clavecin, d’un instrument à cordes frappées.
La différence principale avec le pianoforte dont il est l’un des cousins, consiste en un mécanisme plus simple, mais qui permet néanmoins de transmettre davantage la subtilité et la sensualité du toucher de l’interprète.
La programmation met en valeur les caractéristiques de "l’Empfindsamkeit", dans des œuvres souvent en mode mineur qui évoquent déjà une sentimentalité qu’on ne retrouvera que bien plus tard, dans la génération des grands romantiques de 1830.

Programme
• Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788) > Les langueurs tendres - La capricieuse - La Stahl Wq117/26
• Wilhelm Friedemann BACH (1710-1784) > Polonaise en fa min - Polonaise en mi min
• Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) > An die Freude K53 - Die grossmütige Gelassenheit K149 - Geheime Liebe : Was ich in Gedanken küsse K150 - Die Zufriedenheit im niedrigen Stande K151 - Wie unglücklich bin ich nit K147 - Lobgesang auf die feierliche Johannisloge K148
• Franz Xaver HAMMER (1741-1817) > Sonate pourViole de gambe en ré Maj - Adagio - Allegro - Menuetto - Scherzando
• Johann Joachim QUANTZ (1697-1773) > Sonate pour flûte en si min QV 1:167 - Siciliana - Allegro assai -Vivace
• Carl Heinrich GRAUN (1704-1759) > Sonate en trio en si min C:XV:92 - Adagio - Allegro alla breve - Allegro

20h30 > Concert Une Soirée à Sans-Souci
Marion Ralincourt, flûte
Roldán Bernabé, violon
Mathilde Vialle, viole de gambe
Marine Fribourg, mezzo-soprano
Flore Merlin, pianoforte

Frédéric II, roi de Prusse entre 1740 et 1786, d’une parfaite culture francophile, présente le cas unique d’avoir été, en plus de son rôle de souverain, un véritable musicien, compositeur d’une œuvre importante, en particulier pour la flûte qu’il
jouait en professionnel lors de soirées musicales régulières dans son château de
Sans-Souci à Potsdam.
Entouré dans sa cour de nombreux musiciens de grand talent, il attire autour de lui les plus grands interprètes de son temps et propose au vieux JS Bach le thème principal de «l’offrande Musicale».
Promoteur d’une musique orientée vers le plaisir et l’expression du sentiment, il fonde "l’école de Berlin", qui diffuse à travers l’Europe cette esthétique nouvelle.

Programme
• Frédéric II de Prusse (1712-1786) > Sonate en si mineur pour flûte et pianoforte
Siciliana - Allegretto - Allegro assai - Vivace assai
• Carl Philipp Emanuel BACH (1714-1788) > Fantaisie en fa dièse mineur, pour violon et pianoforte,Wq 80 - „sehr traurig und ganz langsam“
• Carl Friedrich ABEL > Sonate en mi mineur Wko 150 (viole de gambe et pianoforte) - Siciliana - Allegro - Presto
• Josef Anton STEPAN (1726-1797) > Capriccio n°5 en do min (pianoforte)
• Johann Friedrich REICHARDT (1752-1814) > Schäfers Klage d’après un poème de Goethe (Plainte du berger) - Des Mädchens Klage d’après un poème de Schiller
Liebesruhe d’après un poème de Goethe
• Johann SCHOBERT (1735-1767) > Quatuor en fa min op7 n°2 pour clavecin, violon, flûte et violoncelle - Andante - Minuetto - Allegro


SAMEDI

18h > Causerie Fêtes Galantes, Fêtes Impériales
Par Jean-Yves Tadié
Massenet, Hahn, Fauré, Verlaine...

20h30 > Concert - Orage et Passion - Vers le Romantisme
Dans le dernier quart du XVIIIe siècle s’épanouit le mouvement "Sturm und
Drang", né à Strasbourg autour du jeune Goethe.
Qualifié plus tard par lui-même comme étant un mouvement littéraire révolutionnaire, ce courant aspire à libérer l’art des conventions du passé, à un regard nouveau sur la nature, et à une ambition nouvelle sur la fonction de l’artiste dans la société.
Les œuvres présentées ici montrent déjà une inspiration plus personnelle et une recherche vers une expression plus profonde et tourmentée. Des tonalités  inusitées jusqu’alors (fa# mineur) apportent une couleur plus sombre à cette musique

Programme
• Friedrich Wilhelm RUST (1739-1796) > Sonate en fa dièse mineur - Allegro non troppo - Larghetto - Allegretto
• Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) > Sonate pour violon et piano en mi min K304 - Allegro - Tempo di minuetto
• Jan Ladislav DUSSEK (1760-1812) > Trio op21 n°1 en do majeur - Larghetto e Maestoso - Larghetto - Rondo "Alla Cosacca"
• Sonate "la mort de Marie Antoinette"
1. La reine est emprisonnée
2. Elle réfléchit sur sa grandeur passée
3. La reine est séparée de ses enfants
4. Les adieux
5. La sentence de mort est prononcée contre elle
6. La résignation
7. La situation pendant la nuit qui précéda l’exécution
8. Les gardes qui doivent l’escorter à la place de l’exécution arrivent
9. Ils entrent dans la prison
10. Elle entend le tumulte d’une multitude furieuse
11. La Reine invoque le Tout-puissant au moment où elle doit mourir
12. La guillotine tombe
13. Apothéose
• Christoph WILLIBALD Ritter (chevalier) VON GLUCK (1714-1787) > Die Neigung, extrait de «7 Oden und Lieder» publié en 1786 sur des poèmes de Klopstock (1724 - 1803).
Die Sommernacht id Einem Bach, der fliesst, extrait de «La rencontre imprévue, ou les pèlerins de la Mecque» (1763) - Del mio dolce ardor extrait de «Paride ed Elena» (1770)
• Franz Joseph HAYDN (1732-1809) > Trio pour piano no 40 Hob.XV.26 en fa dièse mineur pour piano, violon et violoncelle, composé en 1795 avant son départ de Londres - Allegro - Adagio cantabile - Finale : Tempo di menuetto


VOIR tout le Programme 2022 - #jeuxdevagues2022