AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Festival Eté Musical Véronique Daverio de Dinan, Cordes Sensibles

Dinan-Léhon

11e édition du Festival Été Musical à Dinan
> Du 25 juillet au 3 Août
Edition conçue par Véronique Davério, créatrice du festival récemment disparue
Organisé par l'association Rencontres Artistiques de la Rance avec le soutien de la ville de Dinan.

BILLETTERIE
En ligne: www.ete-musical-dinan.fr
Office de Tourisme de Dinan-Cap-Fréhel
02 96 87 69 76 | 0825 95 01 22
Librairie Le Grenier Dinan: 02 96 39 59 83
Sur place, 2 h avant le concert

"Cordes Sensibles" - Hélène Delavault et Syvain Blassel
Hélène Delavault, mezzo-soprano
Sylvain Blassel, harpe


L’alliance de la voix dans son registre le plus grave et d’une harpe virtuose, c’est le désir de rapprocher des répertoires qui habituellement ne se rencontrent pas dans les salles de concert, et aussi de faire entendre «autrement» des musiques qu’on associe plus volontiers au formalisme du «concert classique».
La Marguerite au rouet de Faust, dans les transes du désir amoureux, est bien la sœur de la fille de joie pleurant son Légionnaire disparu, comme la femme de marin, voyant partir pour des «horizons qui leurrent» ceux qui délaissent les Berceaux, celle d’Alfonsina bercée au fond de la mer d’Argentine par les hippocampes et les coquillages.
Et ainsi on trouvera tout naturel qu’un «Rêve d’amour» de Liszt prolonge, à la harpe seule, un «Après un rêve» de Fauré, comme un tango de J.M. Damase le «Tango stupéfiant», thérapie dérisoire d’une femme de ménage dépressive.
C’est bien la recherche du naturel qui guide notre approche du concert, la tentative de rendre la musique la plus belle proche de la sensibilité contemporaine, sans toutefois rien sacrifier de son authenticité. Ainsi les lieder romantiques allemands seront chantés dans la traduction française d’Hélène Delavault. On ne se privera pas non plus de quelques incursions dans le registre comique (L’amour et la relativité) ou l’humour noir (Bodas Negras).

Pour que les cordes vibrent, sensibles au cœur.

Programme
Robert SCHUMANN Dédicace (Widmung) (Rückert, adapt. H. Delavault)
Gabriel FAURE Après un rêve (R. Bussine)
Franz SCHUBERT, Marguerite au rouet (Gretchen am Spinnrade)(Goethe, adapt. H. Delavault)
Franz LISZT Consolation ou Rêve d’amour (harpe seule), L’amour et la relativité (G. Fauré - H. Delavault)
Henri DUPARC Chanson triste (J. Lahor)
Franz SCHUBERT Doppelgänger (Le Double) (harpe seule)
Gabriel FAURE Les berceaux (Sully-Prudhomme)
Mon Légionnaire (R. Asso - M. Monnot)
Alfonsina y el mar (A. Ramirez - F. Luna)
Bodas Negras (Noces noires) (J. Anckerman)
Franz LISZT Rhapsodie hongroise No 2 (harpe seule)
Le Tango stupéfiant (Henri Cor, Philippe Olive - Ralph Carcel)
La chanson de Nana (K. Weill, B. Brecht, adapt. B. Vian)
Débit de lait, débit de l’eau (C. Trenet)
Un jour mon Prince viendra (F. Churchill, L. Morey, adapt.F. Salabert)
Over the rainbow (Yip Harburg)
La violoncelliste (A. Willemetz et J. Le Seyeux - C. Normand)

ICI, le PROGRAMME COMPLET