AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Être à l'Aise à l'Oral pour Collégiens, Stage à Dingé

Dingé

L’enfant est un explorateur insatiable du monde, il part joyeusement à sa conquête.
Mais il faut reconnaitre que certains contextes d’apprentissage peuvent transformer le plaisir de la curiosité et de la réussite en une peur d’échouer devant les autres.
Quand on craint le regard de l’autre, notre corps se tend et se durcit, parfois même, il se recroqueville.

-Stage de 3 jours avec maximum 12 personnes, entre 10 et 15 ans (collège)
-Sur inscription par mail ou tél auprès de Familles Rurales Dingé

Dans la prise de parole, notre objectif devient alors «relationnel». Il ne s’agit plus de construire ou de transmettre des idées mais retrouver au plus vite une certaine sécurité, vis-à-vis d’un partenaire ou d’un public.
Le temps de parole qui nous est imparti devient alors un fardeau dont il faut se débarrasser au plus vite et nos idées se tarissent.
Nous perdons alors la perception de notre corps dans l’espace.
Nous utilisons alors des stratégies compensatoires : accélération du rythme, répétitions de mots stéréotypés (heu, du coup, hop, voila …) regards vagues au delà des interlocuteurs, gestes parasites, tremblements dans la voix ou dans les jambes… il arrive parfois aussi de l’agressivité ou au contraire la voix s’éteint et n’est plus audible.
Le travail de la voix est un formidable vecteur de confiance en soi, je dis bravo à tous et à toutes celles qui choisissent ce média.
Il va forcément être un précieux outil dans votre quotidien et il va vous permettre d’avoir un regard plus serein et bienveillant sur vous-même.
Lors de mes ateliers je propose un travail pour retrouver ou trouver de la confiance en soi.
Il s’agit de s’éveiller à la puissance de sa propre parole, devenir acteur dans ses relations et prendre plaisir à agir et « être » sous le regard de l’autre.
A travers des jeux vocaux, d'expression, d'exercices corporels, le travail de groupe prend toute sa dimension, il se fait en cercle, les notions de confiance, d’acceptation des différences, sont nécessaires.
Le groupe est un précieux allié pour que chaque personne puisse évoluer dans un cadre sécurisant,
Pascale Branchu formatrice en expression vocale et scénique