AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Magazine

Espaces naturels d’Avaugour à Taden

Landes d'Avaugour, parcelle restaurée en 2019: image CE

Les espaces naturels d’Avaugour sont propriété du Syndicat Mixte de Traitement des Déchets des Pays de Rance et de la Baie (SMPRB).
Ce sont des milieux naturels exceptionnels composés de landes et de boisements localisés sur Taden et Quévert.

Une nouvelle mission pour COEUR Émeraude

Pour assurer l'étude, la préservation et la mise en valeur de ce site remarquable, le SMPRB a missionné COEUR Émeraude "pour évaluer la faune et la flore, prévoir un plan de gestion et ensuivre les travaux de restauration (financés par le Syndicat)."
C’est un des «Sites naturels remarquables» du futur Parc naturel régional Vallée de la Rance –Côte d’Émeraude. Il est entretenu depuis longtemps par le travail de l’association communale de chasse de Trélat (Taden) et l’intervention d’un agriculteur qui fauche les prairies.

Visite des élu.es

Mercredi 29 juillet, les élus du Syndicat, de COEUR Emeraude, des municipalités de Quévert, de Taden et les membres des associations de chasse de Trélat (Taden) et Quévert sont venus constater conjointement les résultats des actions de restauration des landes menées en 2019 et définir les actions prévues en 2020.
"La réouverture mécanisée du paysage de cette lande a pour objectif de rajeunir le milieu, comme lorsqu’autrefois les agriculteurs exploitaient les landes pour pailler les étables, sans quoi le boisement condamne ces landes."

Des résultats encourageants

En 2019, 2 ha de lande ont été rouverts, ce qui a permis le retour dès 2020 de l’engoulevent sur le site, oiseau remarquable et sensible, qui niche au sol. De nombreuses autres espèces rares et protégées d’animaux comme la vipère péliade, le triton marbré, la fauvette pitchouet, de végétaux comme la gentiane pneumonanthe, la canche sétacée et l’elléborine à larges feuilles, rendent le site particulièrement sensible au dérangement durant le printemps et le début de l’été. "Les interventions de restauration des landes sont donc menées à partir de la fin d’été, dans le respect et dans l’objectif de préserver la biodiversité exceptionnelle de cet espace."

Publié le