AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Éditos

EDITO "SPECIAL PANDEMIE" du 16 mars

Par le Dr Laurent TREVOUX
Président d'AGENDAOU

Depuis un an et demi, j’ai l’honneur de présider l'association AGENDAOU.
AGENDAOU fédère depuis plusieurs années autant de belles personnes que d'initiatives remarquables pour un territoire unique.
En tant que médecin urgentiste, je m’autorise ce jour de manière tout à fait exceptionnelle à utiliser AGENDAOU.fr comme tribune pour alerter sur la situation sanitaire qui va nous frapper dans les prochains jours.

Comment aider les soignant.e.s à vous aider?
Comment préserver le mieux possible la ressource et les outils sanitaires, et ainsi des vies?
Le Pr Revest est plus qualifié pour le faire, aussi je vous invite à lire son dernier entretien.
Il faut savoir expliquer que les lits de réanimation sont limités par des contraintes matérielles et humaines.
Comprendre le risque de désorganisation des cabinets de consultation médicale jusqu'aux services hospitaliers du GHT Rance Emeraude.
Savoir que malgré toutes ces compétences, volontés et courage, la lutte sera inégale si:
Chaque individu ne prend pas au sérieux son rôle en s'astreignant à une discipline hygiénique rigoureuse, comme les mesures barrières répétées depuis plusieurs semaines, et dès aujourd’hui en cessant toute activité sociale rapprochée, prolongée ou confinée.
Cette injonction hygiéniste préventive est la seule qui permettra de freiner la propagation du virus dans la population.
La freiner seulement pour permettre à notre système de soins d'absorber autant que possible TOUS les malades (infectés Covd19 sévères bien sûr, mais aussi toutes les urgences quotidiennes déjà lourdes).

S'il n’existe à ce jour ni traitement médical préventif ni curatif, les soignant.e.s s‘organisent déjà en ville comme à l'hôpital, pour que ces lieux ne deviennent pas des sites d' inoculation accidentelles et contribuent à freiner ce tsunami.
Car il s'agit bien de le freiner pour que les secours réussissent à faire de leur mieux. Que la moitié de la population soit affectée est très probable, le mieux serait qu'elle ne le soit pas en même temps, du moins sur un délai court.

Si chacun comprend et accepte cette idée d'éloignement social, il s agit de la mettre en œuvre MAINTENANT.
Ainsi pourront se mettre en place des modes de vie “dégradés” par rapport à nos habitudes (ravitaillement essentiellement) mais qui ne seront pas non plus un isolement strict, pour une durée de plusieurs semaines et peut être plus.

Cette situation inédite pour notre société peut facilement expliquer la sidération cognitive et les difficultés d'anticipation, d'adaptation, voire de projection.
MAIS ne pas alerter serait de l'inconscience.
Alors du fond de mon cœur, je vous demande d accepter à l'instant ET pas demain votre rôle de barrière en érigeant pour vous et vos proches, cette bulle nécessaire à la réduction du risque collectif, seule issue au maintien d'un système de protection de votre risque individuel.


Mon expertise exclusive en soins primaires ne m'autorise aucun autre sujet, pourtant présent à l'esprit de chacun (économique ou financier) et que je partage; je ne veux croire qu'à une chose, à la vie qui reviendra après ces mauvais jours, et un “drôle de printemps”.

Puissiez-vous d'ici là vous reposer, lire, aimer vos proches, rire et prendre soin de vous au fond de vos bulles.

Sincèrement,

Dr Laurent TREVOUX,
Président d'AGENDAOU

Retrouvez ci-dessous le MEMENTO SANTE Covid 19 et les
LOISIRS POUR TOUTE LA FAMILLE EN MODE CONFINEMENT

Publié le , mis à jour