AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Coup de Projecteur sur la Palestine au Cinéma de Dinan

Dinan-Léhon

Emeraude Cinémas Dinan s’associe à l’Association France Palestine Solidarité 22 (AFPS) pour un COUP DE PROJECTEUR SUR LA PALESTINE
> Toutes ces séances sont animés par l’AFPS 22 qui sera présente à l’issue des projections pour un court temps d’échanges. Ne manquez pas ce rendez-vous, en pleine actualité palestinienne brûlante!!!

> Mercredi à 20h15: LE CHANTEUR DE GAZA (1h35) réalisé par Hany Abu-Assad
Avec Tawfeek Barhom, Kais Attalah, Hiba Attalah
Un jeune Palestinien prend son destin en main pour réaliser son plus grand rêve: chanter.
Inspiré d’une histoire vraie, ce film bouleversant souligne la valeur symbolique que revêt le chant, pour un peuple qui peine à faire entendre sa voix.


> Jeudi à 20h15: LES 18 FUGITIVES réalisé par Amer Shomali, Paul Cowan
Comment l’armée la plus puissante du Moyen-Orient a-t-elle traqué sans succès un troupeau de 18 vaches...
En 1987, en pleine Intifada, un village palestinien décide de ne plus acheter son lait aux Israéliens.
Alors que les 18 vaches qu’ils se procurent deviennent un symbole de fierté nationale, l’armée israélienne les déclare "danger pour la sécurité nationale".
Traquées par les uns, choyées par les autres, elles deviennent les "vaches de l’Intifada".
Un film plein d’humour!
LES 18 FUGITIVES est un film unique en son genre, qui associe des animations en stop-motion, des dessins originaux et des images d’archives, pour donner vie à l’un des chapitres les plus incroyables de l’histoire du conflit israélo-palestinien.

L’histoire est racontée à travers les yeux des vaches et des militants. Réalisé, illustré et raconté par le créateur Palestinien Amer Shomali avec l’aide de l’expérience de Paul Cowan, réalisateur canadien, le film donne la parole aux principaux militants qui ont participé à la coopérative laitière, leurs familles et leurs amis et tous les gens dont elle a changé la vie.


> Vendredi à 19h: Apéro Palestinien dans le hall du cinéma offert par l’AFPS 22
et à 20h: 3000 NUITS réalisé par Mai Masri - En présence de Charlotte Uzu, coproductrice du film
Avec Maisa Abd Elhadi, Nadira Omran, Raida Adon
Années 80, à la veille des événements de Sabra et Chatila.
La révolte gronde dans une prison israélienne, où sont détenues des prisonnières politiques palestiniennes.
Layal, une jeune institutrice de Naplouse, vient d’arriver, condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée.
Elle partage la cellule d’israéliennes condamnées pour droits communs et s’habitue progressivement à l’univers carcéral. Mais Layal découvre qu’elle est enceinte.
Envers et contre tous, elle décide de garder l’enfant.

Ce film est inspiré d’une histoire vraie, d’une femme palestinienne dans les années 80 qui a été arrêté et qui a accouché en prison.
Pour le réalisatrice, c’est une histoire de résilience, de résistance et de solidarité de femmes.
Le film parle des femmes, de la force des femmes palestiniennes.