AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Coop bio, l'alimentation locale et la coopération pour ADN

Lors de l'Echang'heure de juillet organisé par les pôles ESS de Saint-Malo et Dinan à l'Art au Bar au Minihic-sur-Rance, Nathalie Ameline présente la Coop bio aux participants.

En 1993, la Coop bio -une coopérative citoyenne- voit le jour. C'est la première pierre d'un engagement qui se poursuit jusqu'à maintenant.
L'histoire a débuté avec un collectif de bénévoles militants du Pays de Saint-Malo: ils cherchent à se regrouper pour acheter localement les produits de base de qualité et bio.
Depuis, la Coop bio s'est déployée sur 4 magasins à Saint-Malo, la Richardais et Taden -pour toujours se rapprocher des consommateurs- et s'est étoffée de 83 salariés dont 48 sociétaires-associés.

Derrière les magasins de la Coop bio, il y a 28 ans d'engagement à s'approvisionner localement en produits de qualité (produits de base, frais, fruits et légumes...) pour une alimentation saine et locale, une volonté de conserver son indépendance et une vision collective de projet.
Son  terrain de jeu se veut local en se limitant aux Pays de Saint-Malo et Dinan sans vouloir essaimer plus loin.

Une gouvernance coopérative

La coopérative ouvrière, créée en 1993, devenue SCOP (Société Coopérative) en 1997. En 2012, la SARL SCOP devient une SA avec un Conseil d'Administration avec gouvernance à deux têtes: Pierre Gourvil, président fondateur et Nathalie Ameline, Directrice Générale depuis 2018.

Le Président représente les administrateurs et la Directrice est mandatée par le CA pour prendre les décisions,
Nathalie Ameline

La Gouvernance fonctionne avec différents collèges où sont répartis les associés sur le principe 1 personne = 1 voix.

Implantation locale et Indépendance

Dans l'éthique de la Coop bio, deux axes: créer de l'emploi et trouver des producteurs sur le territoire local.

Rapidement la question des approvisionnements s'est posée.
Une des réponses possibles était d'intégrer un réseau: celui des Biocoop qui permettait d'acheter auprès d'une centrale, une solution non satisfaisante.
La Coop bio sort du réseau Biocoop en 2010 et décide d’acheter en direct.

Nous avons multiplié les fournisseurs et sommes passés de 1 (la Centrale) à 300 dont une centaine sont situés à moins de 50 km ce qui correspond au cadre de l'ADEME pour un approvisionnement local.
10 ans plus tard, ce réseau est bien structuré.

Économie Sociale et Solidaire

Depuis 10 ans la Coop bio a intégré le pôle d’Économie Sociale et Solidaire de Saint-Malo. Elle a été reconnue entreprise solidaire en 2013
La grille salariale se situe sur une échelle de 1 à 7. Les résultats sont redistribués aux salariés-associés ou réinvestis. La bienveillance est la règle.

La Coop bio soutient des restaurateurs en proposant des plats à emporter et invite des food trucks à s'installer sur leurs parkings.

Le mobilier est "recyclé", "ce qui compte, c'est le produit qui est sur l'étagère"!


La Coop bio en dates
-1993: Lancement de la coop
-1997: Ouverture du magasin de la Grassinais à Saint-Malo
-2005: Ouverture du magasin à La Richardais
-2014: Ouverture du magasin de Taden couplé avec le centre logistique
-2018: Un 4e magasin ouvre boulevard de l'Espérance à Saint-Malo

Publié le