AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Concert du groupe Manushan, Aïda Nosrat et Babak Mobasher à Saint-Jacut

Saint-Jacut-de-la-Mer

"L’atelier des artistes en exil en résidence à Saint-Briac" organise ce concert de deux musiciens iraniens en exil et en résidence d’artistes pour le mois d’août

Elle se nomme Aïda Nosrat et lui, Babak Mobasher. Elle est chanteuse et violoniste, lui est guitariste. lls forment un couple dans la vie et se produisent ensemble sur scène.

Fredonner ce que l’on veut, quand on veut, où l’on veut est impensable en République islamique d’Iran. Les femmes ne peuvent pas y chanter en public devant les hommes. C’est pour pouvoir se produire librement qu'Aïda Nosrat s’est installée en France.

Reliés aux traditions musicales de la Perse ancienne, les auteurs compositeurs sont aussi passionnés de Flamenco et de jazz comme de musique classique iranienne et européennes.

Babak Amir Mobasher
Né en 1972 à Téhéran en Iran, Babak Amir Mobasher est musicien. Il commence
la guitare classique à l’âge de 16 ans en autodidacte, développant un jeu Flamenco. Avec son maitre Shahin Alvai et Aïda Nosrat, ils forment le groupe Ea (« la déesse » en ancien persan).
Avec Aïda Nosrat, son épouse, ils fondent le groupe Manushan et développent une esthétique musicale qui mélange des influences diverses: jazz, jazz manouche, flamenco et éléments de musique perse et azéri. Il arrive en France en 2016.

Aida Nosrat
Née en 1983 à Téhéran en Iran, Aida Nosrat commence sa carrière musicale en intégrant une école de musique dès son plus jeune âge. Elle entreprend l’apprentissage du violon et fait partie de l’Orchestre symphonique de Téhéran de 1999 à 2006. Elle étudie la musicologie à l’université de sciences et de la Pratique. Avec son 1er époux, Babak Amir Mobasher, également musicien, elle forme le groupe Manushan en 2006, développant son propre style de musique. Elle prépare son quatrième album. Elle arrive France en 2016.