AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Concert de La Compagnie BarokOpera en résidence à Dinard

Dinard

Dans le cadre de sa résidence au Palais des Arts de Dinard, du 20 au 23 juillet, la Compagnie BarokOpera donnera trois concerts à Dinard

Chaque production de BarokOpera est un subtil équilibre entre poésie, humour et émerveillement, auquel s’ajoute le plaisir de la découverte d’instruments peu connus du grand public.
Le projet de la compagnie permet une rencontre légère et décomplexée avec cet art qu’on imagine intouchable.

Le programme de la résidence: Le Gardien de Phare

Un Spectacle lyrique sur des musiques de Purcell, Haendel, Monteverdi & des musiques celtiques (dont Sonerion Bleimor d’Alan Stivell) qui sera décliné en plusieurs versions pour coller aux lieux de représentations.

Nous chantons l’histoire du gardien de phare et de la sirène Ondine, leurs espoirs, leurs amours, leurs peines, leur destin, et la nature qui les enveloppe et les fait vivre.
Chaque soir, solitaire, le gardien du Phare veille : Sa lumière est la balise des navires égarés. Face à lui, la sirène incarne le rêve, les possibles à imaginer...Notre sirène se tient en équilibre entre deux mondes. Elle appartient au monde maritime, mystérieux et fascinant, mais préfère échanger sa queue de poisson pour des jambes, afin de trouver l’amour.
La sirène est interprétée par deux artistes, une chanteuse lyrique et une acrobate. Lorsqu’elle échoue sur le sable, lorsqu’elle apprend à marcher, c’est l’acrobate, accompagnée par des musiques celtiques, qui donne à voir ces moments de profonde transformation. Cette chorégraphie de notre acrobate sera source d’inspiration.
En revanche, les échanges amoureux, la construction du couple, rassemblent soprano et baryton qui interprètent des airs immortels de Monteverdi, Purcell ou Haendel.

Pour conter cette histoire où deux mondes se rencontrent, BarokOpera a choisi une riche palette d’airs et de duos du répertoire baroque: “tubes” et joyaux à redécouvrir, tous plus beaux les uns que les autres, anglais et italiens.
Le gardien de phare est incarné par un chanteur baryton-basse, ses airs sont en anglais.[plus d'éléments sur le Gardien de phare]

Interview de Frédérique Chauvet, Directrice Artistique et Administratrice de BarokOpera

Deux versions, pour deux publics

Dans la version tous publics, l’histoire est contée par la musique, le jeu théâtral, la mise en scène et la création vidéo. Sans textes parlés.
Pour la version jeune public, une narratrice tendra le fil rouge de l’histoire à partir d’extraits du fameux conte d’Andersen. Elle introduira les airs pour rendre fluide et accessible l’accès au répertoire baroque.
Les thèmes abordés sont universels:
-jusqu’où se transformer pour plaire à l’autre?
-abandonner ses racines pour l’être aimé, mais sans se perdre;
-respecter la planète;
-accueillir la différence.
Pour les malentendants, le langage des signes est intégré à la mise en scène.

Les représentations

Mercredi 21 juillet à 18h30 : Impromptu à la Médiathèque de Dinard
Jeudi 22 juillet à 18h30: Apéritif musical “Le Dialogue des Harpes” à l’hôtel Printania
Vendredi 23 juillet à 20h30 : concert-teaser “Carte Blanche pour les artistes de BarokOpera”

A l'issue de cette résidence

la compagnie crée le Festival Itinérant en Bretagne du 24 au 31 juillet

1er Dinard BarokOpera Festival du 30 octobre au 4 novembre

#BarokOpera