AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

CHAIR, Deux femmes se penchent sur leur rapport à la féminité, Exposition à Beaussais-sur-Mer

Beaussais-sur-Mer

Deux femmes se penchent sur leur rapport à la féminité
Par Sophie Chédeville et Brige Van Egroo

-Les samedis, dimanches et lundis
-De 15h00 à 19h00 et sur rendez-vous
-Vernissage le samedi 18 juin à 17h00

Appelez-moi Charles, pour porter la voix du féminin réduit à des étiquettes sociales.
Appelez-moi Charles parce qu’être corps de femme est une entrave à la liberté
Appelez-moi Charles parce qu’être corps de femme est une bataille perdue d'avance
Appelez-moi Charles parce qu’être corps de femme est un trop lourd tribu à porter.
Appelez-moi Charles, j'ai des choses à vous dire.
Sophie Chédeville
Brige Van Egroo fait du fil son langage plastique. Elle noue, trace, épingle, lie,…
Sur les pièces d’étoffe ordinaire, draps usagés, des figures d’enfants et d’adultes, tiraillées, surgissent comme des traces mémorielles. On pense au point que l’aiguille, morsure dans les chairs, laisse dans les tissus. On est au cœur profond d’un monde de femmes et d’aiguilles, d’anciennes combinaisons de soie, de ventres surfilés, de bonnets de soutien-gorge rebrodés, de fils rouges s’écoulant jusqu’à terre.
Les sensations contradictoires de douceur et de violence, d’attirance et d’écart, questionnent la grande Histoire, celle avec «sa grande hache» (Perec) et d’autres plus intimes, du corps, des sens, des mots, des maux. A fleur de peau.
Francine Foulquier