AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Centrales Villageoises Rance-Emeraude, Premier objectif atteint!

L'assemblée générale de CVRE le 1er décembre 19h à Lanvallay est ouverte à tous.

Depuis novembre 2021, la société citoyenne Centrales Villageoises Rance Émeraude (CVRE) portent des projets de production locale d’énergie renouvelable. Elle associe citoyens, collectivités et entreprises dans des projets collectifs.

Où en est CVRE? L’objectif de la première souscription est atteint.

Les Centrales Villageoises Rance-Emeraude comptent désormais 68 actionnaires: 63 personnes, 3 associations, la Sem Energies 22 et la SCOP Dynalec.
Au 11 octobre 2022, son capital se montait à 71 500€ auquel s'ajoute la prochaine souscription d’Energ’IV de 9 500€, soit un capital total de de 81 000€.

L’objectif de la première souscription est donc atteint. Celui-ci avait été défini en fonction des besoins de financement des premiers projets.

Avec de nouveaux projets et sollicitations ces derniers mois, le conseil de gestion a revu ses objectifs à une centaine de citoyens actionnaires et un capital allant jusqu’à 171500€ fin 2023.

Nous sollicitons donc tout le monde pour continuer à faire connaître nos projets et inciter les citoyens de nos territoires à y participer! Les communes qui souhaitent participer au capital de notre société pourront le faire une fois que leurs projets avec CVRE auront été validés par leurs conseils municipaux respectifs.

L'avancée des projets?

Aidés par un Assistant à Maitrise d’Ouvrage (Belenn Ingénierie), les projets de centrales photovoltaïques (PV) de la «vague 1» avancent :
- Les Écuries de Ponthual à Saint Lunaire,
- La Salle omnisport de Plouër-sur-Rance,
- L’école Farandole de Lanvallay,
- Les 3 installations de 9 KWc, 2 sur des bâtiments privés à Plouër-sur-Rance et Lancieux, l’autre sur un bâtiment municipal de La Vicomté-sur-Rance,
- La salle polyvalente Eugène Coualan de Lancieux.

La mise en œuvre des premiers projets (les installations de 9 KWc) par la société NOVA Energies débute en novembre 2022. Les autres installations, plus complexes, s’échelonneront en 2023.

D’autres projets sont en cours d’étude :
-Le Minihic-sur-Rance (2 bâtiments municipaux),
-Langrolay-sur-Rance (bâtiment municipal),
-Lancieux (école),
-Lanvallay (EPHAD et futur hangar)
-Saint Lunaire (bâtiment technique).

Nous avons été sollicités très récemment par deux propriétaires de hangar, qui souhaitent faire une installation PV sur leurs toits. Ceci va permettre de compléter la «première vague» de projets, de débuter une «seconde vague», et viser ainsi une puissance totale de 800 KWc (ce qui correspond à l’objectif financier de la seconde souscription).

Questions techniques

Souvent, au cours des réunions publiques, les mêmes questions reviennent comme les possibilités de recyclage.
Questions pertinentes lorsqu'on se préoccupe de transition énergétique. Mais la persistance d'idées fausses, de concepts erronés ou simplement périmés nuisent aux projets d'équipements solaires, et maintiennent une partie de l'opinion dans ses hésitations ou ses refus.

Le recyclage des panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques actuels peuvent produire de l’énergie pendant 30 ans.
À la fin de leur vie ou si les modules sont endommagés et ne fonctionnent plus, les matériaux ne sont pas perdus, les modules PV seront recyclés (taux moyen de recyclage > 90 % et jusqu’à 97 %).
Les fabricants de panneaux photovoltaïques et d'onduleurs ont l'obligation règlementaire d'assurer la collecte et le recyclage de leurs équipements depuis la transposition en droit français de la directive "Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques".
En Europe, ils se sont regroupés au sein de l'association PV Cycle. En France, l'éco-organisme en charge de la collecte et du traitement en fin de vie des panneaux photovoltaïques est la société SOREN.
Les points de collecte les plus proches de notre territoire (22 et 35) sont à Saint-Brieuc, Pleudihen-sur-Rance, Saint-Malo et La Mézière.
Conclusion : les installations photovoltaïques se recyclent et il est obligatoire de les recycler.
Sources : photovoltaique.info & Soren

Financement bancaire

Après sollicitation de plusieurs établissements bancaires, le Crédit Agricole a donné une réponse rapide, adaptée et satisfaisante financièrement avec un premier prêt de 325000€, TEG 1.90 %, durée 14 ans. Il sera complété par d’autres prêts au fur et à mesure de l’avancement des projets.

Assemblée Générale et Conseil de Gestion

Nous constatons actuellement une nette augmentation de l’intérêt pour nos propositions. Le contexte climatique et géopolitique n’y est bien sûr pas étranger. Nous devons donc nous renforcer pour que notre société puisse réaliser tous ses projets.

Il est aussi souhaitable que le Conseil de Gestion (CG) soit plus représentatif de l’ensemble des communes du territoire, (le futur Parc Naturel Régional Vallée de la Rance-Côte d’Émeraude) et de l’implantation des futures installations photovoltaïques (en incluant par exemple des citoyens de Lanvallay, de Plouër-sur-Rance, de La Vicomté-sur-Rance, de Saint-Lunaire ou d’ailleurs...,).
Participer au CG ne nécessite pas de compétence technique spécifique et est peu contraignant (une réunion mensuelle d’environ 2h30).

Nous faisons appel à toutes les bonnes volontés et nous sollicitons donc dès maintenant des candidatures pour le CG, qui pourront être validées lors de notre prochaine Assemblée Générale, ainsi que pour nos 3 groupes de travail pour lesquels il n’est pas non plus obligatoire d’avoir des compétences spécifiques. La réussite de nos projets dépend aussi de la participation du plus grand nombre à leur réalisation!

Les Centrales Villageoises Rance-Emeraude font leur Assemblée Générale à
Lanvallay le 1er décembre à 19h
, salle d'honneur de la Mairie.

VOIR in extenso le Bulletin d'information CVRE N°4 - contribution et visuels CVRE


Voir les Centrales Villageoises Rance-Emeraude sur AGENDAOU.fr

Publié le