AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

Bach en 10 Tableaux, Concert-Lecture des Moments Musicaux de Saint Briac

Saint-Briac-sur-Mer

Les Moments Musicaux de Saint-Briac, proposent un concert-lecture consacré à Bach et l'orgue.
Ce concert intitulé "Bach en 10 tableaux" sera commenté par le comédien Camille Devernantes et illustré musicalement par Alain Bouvet, organiste titulaire de l'Abbatiale Saint Étienne de Caen.

Bach, l'itinéraire d'un génie : le comédien Camille Devernantes conte la vie et l'œuvre du compositeur allemand. Tantôt avec maestria, tantôt avec une délicate finesse, Alain Bouvet,qui les illustrera aux claviers, est l' organiste titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll de l'abbatiale Saint Étienne de Caen.
Un mélange de disciplines artistiques peu commun...
Une découverte à ne manquer sous aucun prétexte!

Texte​ ​> Camille Devernantes​ «Quelques pas sur l’échelle de Jacob»​

Extraits musicaux
Jean Sébastien Bach > ​ Toccata en Rém BWV 565
JSB >​ choral orné «Bien aimé Jésus»
JSB > ​ Prélude en sol majeur BWV 541
Dietrich Buxtehude > ​ prélude, fugue et chaconn​e
JSB > ​ Finale du chœur Cantate actus tragicus BWV 106
JSB > ​ Toccata dorienne BWV 538
JSB​ > Strette de la petite fugue en sol m
JSB > ​ Choral 40 : «Seigneur Jésus, je t’appelle»
Anna Magdalena Bach > ​ 2 Menuets
JSB > ​ Premier mouvement du concerto en la m JSB/Vivaldi
JSB > ​ Premier contrepoint de l’art de la fugue
JSB > ​ Choral​ ​ «Orne toi chère âme» BWV 654
JSB > ​ Sinfonia de la 29​ème ​ cantate
Compagnie Le Bruit du Monde

D’où et comment émerge le génie de Jean-Sébastien Bach?
Comment son œuvre naît-elle dans cette famille de musiciens exigeants et travailleurs?
Conçu autour d’un dialogue entre le récit de la vie du compositeur et des extraits de son œuvre pour orgue, le spectacle nous conduit à porter l’oreille vers cet instrument primordial dans son travail de compositeur.
Si, à partir de 1717, ses activités d’organiste sont de plus en plus limitées par de multiples fonctions, l’orgue reste omniprésent dans son travail créatif, et présent dans les grandes cantates qui prédominent durant la période fertile de Leipzig dans lesquelles ses assistants sont à l’orgue, Bach dirigeant lui-même l’orchestre et les chœurs.
En tant que maître de chapelle à Saint-Thomas, il  compose ses somptueuses cantates en plus d’enseigner et retourne par pur plaisir à l’orgue de l’église Saint-Paul.
Les derniers préludes et fugues pour orgue, d’une complexité et d’une liberté flirtant avec la fantaisie, sont à la fois une sorte de synthèse de l’évolution de son écriture pour orgue et de ses préoccupations théoriques développées dans des œuvres comme ​ l’Offrande Musicale​ et ​ l’Art de la Fugue​.

C’est un peu de cette histoire que Camille Devernantes, nous fait entendre, et  qu’Alain Bouvet illustre de sa virtuosité admirative pour le Cantor de Leipzig.


VOIR Musiques Rive Gauche sur AGENDAOU.fr