AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Brèves

Avec le trois-mâts Le Français, l'Ecole des Pôles revient à Saint-Malo

Navire pédagogique Le Français, de retour à Saint-malo

Le fonds de dotation "Le Français, témoin des pôles" propose avec l'École des pôles des ateliers gratuits destinés aux scolaires d'une demi-journée à une journée, à la découverte des régions polaires et de leurs rôles de régulateurs du climat.

Sensibiliser à la beauté et à la fragilité des pôles

L’École des pôles revient à Saint-Malo et propose des ateliers gratuits à destination des scolaires du CM1 à la Terminale pour un voyage ludique et interactif à la découverte des régions polaires, leurs richesses, leurs caractéristiques et leur place centrale dans la régulation du climat.

Une extraordinaire aventure polaire et écologique

En faisant le pari de l’aventure et l’émerveillement, l’équipe pédagogique de l’École des pôles sensibilise aux enjeux climatiques liés aux pôles.
Objectif : connaître tous les secrets des régions polaires, tout en apprenant
les bons réflexes et gestes environnementaux à faire au quotidien pour les protéger.
Au programme : jeux participatifs, quiz, vidéos, expériences sonores et scientifiques mais aussi débats et développement de projets environnementaux à appliquer à l’école, au collège ou au lycée.


En fin d’atelier, la fresque polaire élaborée par notre équipe pédagogique et scientifique permet de consolider les notions et connaissances acquises. Sur le modèle de la fresque du climat, notre fresque polaire permet de sensibiliser sans culpabiliser et de créer une discussion collective sereine et positive sur les leviers d’action.
Les élèves quittent l’atelier motivés et outillés pour créer des solutions à leur portée.

Depuis le début de l’aventure, L’École des pôles a déjà sensibilisé plus de 6 800 jeunes !

Ces ateliers d’une demi-journée ou d’une journée complète se dérouleront du 7 au 25 novembre 2022 et à bord du trois-mâts Le Français, amarré Quai Duguay Trouin, à Saint-Malo.

Pour cette escale, nous accueillerons 555 jeunes issus de 11 établissements et centre sociaux de Saint-Malo et ses environs.

L’École Polaire s’engage toute l’année pour faire connaître et aimer les pôles

Les régions polaires sont les sentinelles de notre planète.
Ces territoires éblouissants fascinent et présagent déjà des effets de la crise climatique. Au sein de l’École Polaire, nous avons vocation à faire des plus jeunes de véritables ambassadeurs des pôles qui pourront à leur tour agir pour les préserver et faire découvrir leur beauté à tous leurs proches.
Matthieu Klitting, Directeur de l’École Polaire


Le fonds de dotation « Le Français, témoin des pôles »

a pour mission et raison d’être de sensibiliser les jeunes aux effets et conséquences du dérèglement climatique en invitant à la découverte, à  l’émerveillement et au respect de l’Arctique et l’Antarctique, symboles de la beauté et de la fragilité de notre planète.
Dans le cadre de notre partenariat avec les trois-mâts Le Français et Le Marité, l’École Polaire organise, toute l’année et sur l’ensemble de nos côtes, des ateliers gratuits de sensibilisation à destination des élèves du primaire au lycée. Depuis 2020, ce sont plus de 6 025 jeunes qui sont venus découvrir la richesse et la fragilité des milieux polaires et ont, ainsi, pris le relais des grands explorateurs qui ont permis de mieux comprendre ces environnements éblouissants.



Le Français, un des derniers grands voiliers de tradition

Construit en 1948 le Kaskelot, cachalot en danois, était à l’origine un navire de ravitaillement pour le Groenland.
Après plusieurs vies sous plusieurs pavillons et les projecteurs du 7e art, il est baptisé Le Français en 2018 en hommage au navire éponyme du Commandant Jean-Baptiste Charcot, construit à Saint-Malo et parti entre 1903 et 1905 pour le premier hivernage français en Antarctique.

lefrancaistemoindespoles.fr
Sur Facebook


Ces ateliers pédagogiques gratuits sont à la fois une excellente façon de sensibiliser les enfants -et espérons-le par leur entremise leurs parents- à la protection de l'environnement nécessaire à la vie sur Terre, mais aussi l'occasion de visiter un authentique voilier patrimonial, marqueur d'une époque où le vent servait au transport des marchandises et des passagers.
C'est aussi l'occasion de se souvenir de Jean-Baptiste Charcot et de l'empreinte profonde qu'il a laissé sur le bassin de la Rance en créant le Laboratoire Maritime de Dinard et en faisant construire ses deux bateaux polaires, le Français et le Pourquoi Pas? à Saint-Malo.
Philippe Le Roy, secrétaire régional de l'UNSA Education Bretagne

Publié le