AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude
  1. Agendaou
  2. Actu
  3. Magazine

Agriculture: 2020, une mauvaise année pour les moissons aussi

Photos AGENDAOU

L’actualité de la ferme est dans les champs avec la moisson.

Parole à Pascal L'hermitte*, agriculteur aux Champs Géraux (22)

Premier bilan de la moisson 2020 à la ferme de la Moinerie: Un bilan assez terne pour nous.

Le coté positif des choses, c’est qu'il n'est pas utile de se fatiguer les méninges pour trouver un adjectif commun afin de qualifier les résultats de chaque culture: médiocre. Les cultures de la ferme, colza, orge, blé et mélanges céréaliers se sont donné le mot pour nous faciliter la tâche !
Évidemment l’automne pluvieux et les conditions de semis ne laissaient présager rien de bon, le coup de chaud du printemps aura été celui de grâce pour certaines cultures, il n’y a pas de surprise avec les résultats.

Les rendements

Les rendements sont en moyenne à 20 et 30% sous la moyenne annuelle coté grains et 50% coté paille. Voilà pour les chiffres.
Les stocks seront donc tendus pour l’année qui vient mais soyons rassurants : les cochons de la ferme ne devraient pas mourir de faim.

Des pratiques en cause ?

La « désintensification » des céréales liée aux engagements certification Haute Valeur Environnementale ne sont pas remis en cause par la contre-performance économique et climatique. Chez d'autres agriculteurs en cultures conventionnelles, les résultats peuvent être meilleurs.. mais aussi impactés par les aléas de la météo.
Ce genre de contre performance fait partie du jeu. Quand on sème une graine, il n'y pas la certitude quant aux résultats, même avec les « aides modernes » que représente la chimie.

Le dérèglement climatique est là

Nul doute que le réchauffement climatique influencera de plus en plus les rendements des cultures, en attendant il faut payer les factures qui ne sont pas impactées par la météo (les charges et autres taxes).
A la ferme de la Moinerie, le circuit court mis en place avec des tarifs de vente fixe permet de limiter la casse par rapport aux collègues en filière longue, tributaires de marchés instables.


*La gazette de la Moinerie raconte la vie à la ferme, dont celle de la Moinerie, depuis 20 ans !

Publié le