AGENDAOU.fr Sortir en Rance-Émeraude

18e Festival d’art Grand écart de Saint-Briac: performance sonore d’Akio Suzuki

Saint-Briac-sur-Mer

Tanabata (« La septième nuit du septième mois») est le titre de la performance qu’Akio Suzuki réalisera le 7 juillet.
Ce nom est celui d’une fête japonaise célébrant les retrouvailles des deux divinités : Orihime (l’étoile Véga) et Hiko-boshi (l’étoile Altaïr). La Voie lactée, cette rivière d'étoiles qui traverse le ciel, a séparé les deux amants, mais il leur est permis de se rencontrer une fois l'an. Ce jour particulier est le septième jour du septième mois lunaire.

Akio Suzuki est un pionnier de l’art du son (il a commencé en 1963), mais l’éventail de ses activités et la nature de ses travaux dépassent largement cet art. C’est pour sa quête du son et de l’espace qu’il a le plus attiré l’attention.
Ce désir d’entendre, d’écouter est resté la position constante de Suzuki en tant qu’artiste.
De ses débuts à aujourd’hui, Suzuki a multiplié les expérimentations : une série d’évènements autodidactes (Self-Study Events) dans les années 60, au cours desquels il explora les processus de «lancer » et « suivre ». Dans les années 70 et 80, période où il commence à jouer aux Etats-Unis et en Europe, il invente des instruments dont un à échos, l’Analapos. Il applique des règles simples qu’il s’impose : utiliser des objets simples, à portée de main, en résonance avec les lieux. Aujourd’hui, il continue à explorer de nouveaux territoires, grâce notamment à l’amplification électrique et à l’enregistrement de ses sources sonores.

Renseignements:
Tél. 02 99 88 32 34
saint-briac@wanadoo.fr